Safia Nolin naturelle et inspirante à TLMEP : « Je ne comprends pas la haine »

,

La jeune auteure-compositrice-interprète était sur le plateau de Guy A. Lepage dimanche afin de parler de sa récente controverse à l’ADISQ.

Le 30 octobre dernier, Safia Nolin a foulé le tapis rouge du Gala de l’ADISQ en jeans, avec un t-shirt de Gerry Boulet. Il n’en fallait pas plus pour que la toile s’emballe et reproche à la jeune femme son habillement inapproprié. Afin de répondre à ses détracteurs, Nolin a rédigé une lettre émouvante sur le site web Urbania dans laquelle elle explique ses choix vestimentaires et son langage lors de ses remerciements.

« [Nathalie Petrowski] est tellement dans le champ que je lui conseille de réorienter sa carrière vers la fiction jeunesse » – Safia Nolin

« Je vais me souvenir toute ma vie de ce 31 octobre parce que j’ai reçu des messages intenses, violents, méchants, gratuits, qui n’avaient aucun rapport avec ma musique ou avec moi. C’était juste de la haine, de la haine pure et simple », a-t-elle mentionné.

« Ça n’a aucun sens, c’est comme si j’avais stabbé quelqu’un sur la scène. Je pense que le monde aurait été moins fru », lance-t-elle de son franc parlé qu’on aime tant.

« Je n’ai pas envie de me costumer parce que c’est moi, mais aussi parce que personne n’a le cash pour le faire. On est obligé d’emprunter des robes », a-t-elle précisé, rappelant la crise dans l’industrie de la musique.

Quelques journalistes ont parlé de la tenue de la chanteuse de façon plus insistante dans leurs pages, encourageant le flot de messages haineux. L’auteure-compositrice-interprète a dénoncé leurs interventions nuisibles. « Peut-être que ce n’est pas Sophie Durocher ou Lise Ravary ni Denise Bombardier qui m’ont écrit, mais c’est la somme de tout ça qui fait que le 31 octobre dernier, j’ai reçu des centaines de messages qui n’avaient pas rapport. »

« [Nathalie Petrowski] est tellement dans le champ que je lui conseille de réorienter sa carrière vers la fiction jeunesse », a-t-elle ajouté, rendant la foule hilare.

Lorsqu’on lui a rappelé que la controverse était parvenue à augmenter considérablement les ventes de son album, la jeune femme s’est habilement défendue. « Il n’y a personne qui fait de la musique pour la vendre, je fais de la musique parce que j’aime ça. Honnêtement, mon album, j’en aurais vendu 500 copies et j’aurais été vraiment heureuse. »

Et en rapport avec sa rencontre inopinée avec son idole, Céline Dion, Safia Nolin précise : « Je ne sais pas, c’est comme si j’avais fumé un esti de gros bat. J’étais déconnectée complètement. »

Ce qu’on aime la candeur et l’élégance (oui l’élégance!) de Safia Nolin! Girl, you rock!

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net