L’auteur de District 31 défend l’un de ses personnages

,

Luc Dionne s’est adressé directement aux téléspectateurs de District 31, comme il le fait parfois, pour défendre un personnage qui crée des remous.

Vous devez avoir été nombreux à réagir au retour du personnage de Kevin (Alexandre Goyette), qu’on avait vu dans la première semaine de la populaire émission, pour que l’auteur Luc Dionne prenne le temps de venir expliquer cette apparition.

En effet, cette semaine, l’ancien amoureux de Nadine (Magalie Lépine-Blondeau) a refait surface après des mois d’absence sans nouvelles, venant du coup semer la pagaille entre Nadine et Patrick (Vincent-Guillaume Otis).

Moi-même, j’ai été un peu ébranlée par ce revirement de situation qui est venu mettre un frein dans la relation amoureuse naissante entre les deux collègues.

Luc Dionne indique d’abord à ses nombreux téléspectateurs – près d’un million chaque jour – qu’ils ne devraient pas juger si rapidement ce personnage : « Cher public. Tu l’as rapidement pris en grippe l’agent des Services Secrets. Dommage, tu le connais si peu. Moi, je le connais très bien. D’abord, il faut comprendre que notre chère Nadine avait une vie avant de s’installer au 31. Kevin en a fait partie pendant six ans. C’est quand même pas rien, six années de bonheur. »

Puis il explique que les fondements de l’histoire de ce personnage résident dans un fait d’actualité nommé « Le scandale de Chiasso » : « Son implication dans une affaire de “faux bons” est basée sur une histoire vraie, celle du scandale de Chiasso (et oui, nous sommes à un petit “n” de Chiasson). Ça te dit probablement rien. Va lire si les vraies choses t’intéressent. Tu comprendras que dans ces circonstances, le beau Kevin n’avait pas le choix de disparaitre. »

Enfin, l’auteur exhorte les spectateurs de lui faire confiance puisque l’aventure de cette première saison de District 31 doit durer encore jusqu’en avril 2017 : « Prends ton temps. Il ne faut rien bousculer. Nous avons rendez-vous jusqu’en avril. Faut pas gâcher le plaisir. On est juste en novembre. C’est comme les « Smarties ». Faut garder les rouges pour la fin! »

Quelle pertinente intervention qui nous rappelle que ce qu’on voit peu cacher bien autre chose! Pour notre part, nous avons maintenant une confiance entière en Luc Dionne et le travail exceptionnel qu’il fait chaque semaine dans District 31 avec des intrigues passionnantes et d’actualité. Nous avions notamment noté la semaine dernière le timing incroyable d’une situation présentée à l’écran par rapport à un élément de l’actualité.

Nous ne devons pas être les seuls à être complètement accros, n’est-ce pas? En effet, District 31 est l’émission québécoise la plus enregistrée par les téléspectateurs selon un nouveau sondage.

Voici le message complet que l’auteur adresse aux fans de la série policière :

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net