Célibataires et nus Québec : Le réalisateur réagit aux mauvaises critiques

,

Nous nous sommes entretenus avec le réalisateur de l’émission de téléréalité qui a été particulièrement surpris des critiques corrosives de la presse québécoise.

Célibataires et nus Québec est actuellement le « talk of the town » au Québec. L’émission a été écorchée par plusieurs professionnels du milieu, dont Serge Denoncourt à C’est juste de la TV qui parlé du projet comme rien de moins que « DE LA MARDE ».

« Au Québec, on est poli et gentil, et moi je m’étais donné comme objectif d’être trash, assumé, drôle. » – Simon Sachel

Simon Sachel, scénariste et réalisateur de l’émission, défend son projet : « Une chose que je ne voulais pas – et ça arrive trop souvent en téléréalité au Québec – c’est de faire une version édulcorée d’un show qui est très populaire ailleurs », précise-t-il d’emblée. « Au Québec, on est poli et gentil, et moi je m’étais donné comme objectif d’être trash, assumé, drôle. »

« J’ai l’impression que la plupart des critiques ont écouté le show comme au premier degré, comme s’ils s’attendaient à apprendre quelque chose sur les difficultés du couple en 2016 », explique-t-il. « C’est zéro un documentaire. C’est comme si tu me disais, j’écoute Un souper presque parfait pour apprendre à cuisiner : non! Il y a eu des vrais couples, mais c’est d’abord et avant tout pour rigoler, c’est un show pour s’amuser au second degré. »

« J’ai trouvé ça plate au début, c’est vrai, mais après ça sur le web, sur les réseaux sociaux, j’ai vu la quantité impressionnante de gens qui s’échangeaient des quotes et des memes du show. Chez les 18-25 ans, c’est fou comment c’est populaire. Ils s’échangent beaucoup de répliques – déjà un peu – cultes de l’émission. »

« Je trouvais ça pas mal intense, ça me dépassait un peu. Le but c’est de faire un show drôle, mais là ça a pris des proportions un peu folles. » – Simon Sachel

« Je sais que c’est un gros succès web et je sais aussi que le diffuseur est content parce qu’on fait de bonnes cotes d’écoute chaque fois », mentionne-t-il. « On m’a dit qu’à chaque diffusion, ils font un bon 50 000. Ce qui est excellent pour MusiquePlus. Pour eux c’est un gros hit. C’est sur le web que c’est la vraie folie […]. Juste la vidéo de Loïc, elle a été vue 1,5 million de fois, c’est très rare en télé québécoise. »

« Le soir où j’ai vu la vidéo de Loïc devenir virale, je capotais un peu. J’étais avec ma blonde et je disais : « qu’est-ce qu’on a fait là? », et ma blonde m’engueulait en me disant d’assumer ce que j’avais fait. Je trouvais ça pas mal intense, ça me dépassait un peu. Le but c’est de faire un show drôle, mais là ça a pris des proportions un peu folles. »

Précisons que le réalisateur a aussi commenté la présence d’acteurs pornos parmi les candidats de l’émission.

Célibataires et nus Québec est présenté tous les jeudis à 22 h 00. Les épisodes sont ensuite offerts sur la plateforme web Noovo.ca.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net