Jérémy Gabriel fait une intervention douteuse à En mode Salvail

,

Éric Salvail a utilisé la popularité de l’application Pokémon Go pour parler des incontournables de l’été 2016.

L’animateur d’En mode Salvail nous promettait un topo spectaculaire mettant en scène une panoplie de vedettes du monde artistique et sportif pour la première émission de la nouvelle saison de son talk-show de fin de soirée.

Dans la vidéo, qui a été présentée lundi soir, Salvail parcourait la ville de Montréal afin d’attraper des vedettes, à la façon de Pokémon Go. On a pu notamment y voir Guylaine Tremblay qui démolissait une voiture, Dany Turcotte déguisé en apiculteur, P.K. Subban, Pénélope McQuade, Jean-Philippe Wauthier et Didier Drogba de l’Impact de Montréal.

Mais, parmi toutes ces apparitions, l’une d’elles a fait réagir les téléspectateurs davantage : celle de Jérémy Gabriel. Celui qui a reproché à Mike Ward d’utiliser le procès pour mousser sa popularité semble utiliser le même stratagème en participant à l’émission d’Éric Salvail. Si au moins l’intervention avait été pertinente ou même amusante…

Dans la vidéo que vous pouvez découvrir sur la nouvelle plateforme Noovo de V télé, Jérémy Gabriel apparaît en veston cravate à travers l’écran de l’ordinateur d’Éric Salvail. Il mentionne avoir révisé les textes du premier épisode d’En mode Salvail et y avoir relevé certains problèmes.

« Quand tu dis allez vous bien, est-ce que tu sous-entends que les gens ne vont pas bien? », lance-t-il. « Et quand tu dis bonsoir au début, tu ne penses pas que c’est un peu discriminatoire pour le jour. Puis, quand tu dis il me tape sur le chou, tu ne penses pas que taper toujours sur le même chou ça ne revient pas à de l’acharnement », renchérit-il sur le ton de l’ironie.

À la fin du segment, Éric place une affichette à son effigie devant la caméra de son ordinateur et s’enfuit en disant : « Anyway, ça me coûterait trop cher de l’attraper ».

Que pensez-vous de cette intervention de Jérémy Gabriel? Drôle ou déplacée?

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.