André Arthur écorche sévèrement Guy A. Lepage et son Gémeaux

,

L’animateur de radio de Québec n’y a pas été de main morte en critiquant le prix remporté par le maître d’oeuvre de Tout le monde en parle.

Ayant récemment repris son siège derrière le micro, André Arthur a écorché violemment Guy A. Lepage et le prix qu’il a remporté dimanche dernier aux Gémeaux comme meilleur animateur.

« Ce gars-là prétend être un intervieweur, alors qu’il fait un montage qui élimine toutes ses erreurs », dit Arthur, visiblement amer.

« Toutes les fois où il paraît mal, c’est enlevé, toutes les fois où un invité dit quelque chose que La petite chapelle de Montréal ne veut pas entendre, c’est enlevé. Ils peuvent taper 4 heures et diffuser deux heures. Ils vont tourner jusqu’à ce qu’ils aillent le message qu’ils veulent avoir », poursuit-il.

« Les voix de canards c’est intolérable. C’est comme les ongles sur un tableau noir » – André Arthur

L’animateur de BLVD 102,1 s’en prend ensuite à la voix nasillarde de l’ancien membre de RBO. « La première qualité d’une voix d’homme c’est d’être une voix d’homme. La première qualité d’une voix de femme c’est d’être une voix de femme. Les voix de canards c’est intolérable. »

« C’est comme les ongles sur un tableau noir. Comment Guy A. Lepage peut-il avoir une carrière à la télévision et à la radio avec la voix de fausset qu’il a? Ce gars-là a une voix de fausset, de mauvais comédien et il gagne un trophée. En d’autres mots, ce n’est pas pour sa voix, ce n’est pas pour son animation, alors pourquoi il a eu un trophée? Il est tout simplement dans la bonne gang », conclut-il.

Vous pouvez entendre le segment radiophonique complet ici.

Guy A. Lepage, qui se laisse rarement intimider (et surtout pas par les animateurs de radio de la ville Québec), a répliqué ceci sur Twitter.

tweet_guya

On se rappellera qu’en 2011, André Arthur, alors député, avait poursuivi Guy A. Lepage parce que celui-ci avait cautionné les dires du chroniqueur Vincent Marissal qui l’avait traité de « gros cave » à Tout le monde en parle. Arthur a finalement abandonné sa poursuite un peu plus d’un an plus tard, n’ayant plus les moyens financiers pour assumer sa défense.

 

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.