Coup de foudre : pas nécessairement un match parfait

,
Television
Rentrée télé 2016-2017

La version 2.0 du jeu de charme Coup de foudre débarque dans nos écrans le 5 septembre prochain à V.

En mai dernier, on apprenait que Salvail & Co. avait l’intention de faire revivre un concept vieux de presque trente ans : le dating show Coup de foudre. Une idée à la fois saugrenue et audacieuse. À l’époque, ce jeu avait cartonné sur les ondes de Télévision Quatre-Saisons, avec Yves Gionet et Anne Bisson à l’animation. Mais pratiquement trois décennies plus tard, est-ce que Coup de foudre a encore sa place à la télévision? Peut-être, mais c’est loin d’être le match parfait.

À l’animation, Mathieu Baron est l’un des points positifs de cette nouvelle version. Sympathique, sexy et irrévérencieux, l’animateur ne manque pas d’étonner avec son aisance naturelle.

Pour la version 2.0, la formule est toujours le même. Trois hommes et trois femmes prennent place de chaque côté d’un mur. Le but du jeu : trouver l’âme soeur de l’autre côté en répondant à des questions. Si les candidats se choisissent mutuellement, on a droit à un « match parfait ». Si monsieur reconnaît madame, c’est le « coup de foudre ». Eh oui, pour ne pas perdre de vue ses origines, Coup de foudre a conservé les terminologies originales, le mur rétractable en carton et la musique du générique qu’on a bien sûr revampée. Les nostalgiques seront servis. Exit le cupidon cependant. Pour rendre le tout plus actuel, on a intégré la notion de réseaux sociaux en allant piger dans les photos Facebook des participants pour les faire jaser. Un bel effort, mais il faudrait penser prendre des photos plus amusantes ou cocasses, pour éviter que l’émission ne sombre complètement dans un abrutissement total.

À l’animation, Mathieu Baron est l’un des points positifs de cette nouvelle version. Sympathique, sexy et irrévérencieux, l’animateur ne manque pas d’étonner avec son aisance naturelle. S’il semble très nerveux au moment de lancer la première émission, expédiant à vitesse grand V son introduction, le tout se corrige rapidement. Ensuite, il affichera une complicité instinctive avec les candidats et les candidates (surtout les candidates!). Ses coups d’oeil complices à la caméra, pour souligner les éléments de ridicule du discours de certains candidats, sont absolument délicieux et on en prendrait plus. Tout comme ses répliques cyniques.

Est-ce que Coup de foudre risque de devenir un rendez-vous incontournable à V comme l’est depuis plusieurs années Un souper presque parfait? On en doute. Il y manque un petit je-ne-sais-quoi de pétillant.

Pourtant, là où le bât blesse, c’est justement au niveau des candidats. Ceux-ci, debout dans un décor rougeoyant, semblent tous plus mal à l’aise les uns que les autres. En dépit des efforts surhumains de l’animateur, l’aisance n’arrive jamais. Les cafouillages sont nombreux, les moments charmants beaucoup moins. Évidemment, nous n’avons pu visionner qu’un seul épisode donc il serait malvenu de dire que ce sera le cas dans tous les épisodes. Par contre, si on prend la chose au deuxième degré – ce qui peut être judicieux – le tout devient un objet de curiosité important. On veut savoir s’il y aura bel et bien coup de foudre entre les participants. On veut savoir si Charles reconnaîtra Malorie au premier regard et s’ils vivront heureux pour toujours et à jamais avec une tralée de bébés. Vous voyez ou on veut en venir! Malgré tout, cela demeure assez futile et résolument dans la légèreté.

Est-ce que Coup de foudre risque de devenir un rendez-vous incontournable à V comme l’est depuis plusieurs années Un souper presque parfait? On en doute. Il y manque un petit je-ne-sais-quoi de pétillant. Est-ce que ce concept aura une longue durée de vie? Pas certain. Est-ce qu’il y a matière à se divertir? Oui. Pour les adeptes de malaises ou pour les curieux, c’est à considérer. Pour les autres, vous n’y trouverez sans doute pas votre compte.

Découvrez la bande-annonce croustillante ici.

Coup de foudre est présenté à V du lundi au vendredi dès le 5 septembre à 18 h.

Television
Rentrée télé 2016-2017
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.