Célibataires et nus Québec : Bonjour les malaises!

,
Television
Rentrée télé 2016-2017

Impossible de prendre la chose au premier degré sans en arriver à la décomposition foudroyante de notre foi en l’humanité.

Si un « bon divertissement » est pour vous un produit didactique, chargé de stimuler votre intellect et engendrer une réflexion sociétale, tenez-vous très très loin de la nouvelle proposition de MusiquePlus. Votre opinion de l’humanité pourrait en être gravement affectée.

Vous dire que Célibataires et nus Québec n’est pas un bon divertissement serait vous mentir. Évidemment, tout dépend de votre définition personnelle du mot « divertissement ». Si, comme moi, votre perception d’un bon divertissement est un produit qui vous fait oublier vos soucis du quotidien dans un emballage assumé, Célibataires et nus Québec saura certainement vous dérider. Le pauvre candidat qui s’est fait piquer par un moustique sur le pénis a d’ailleurs appris, à la dure, quel était le coût d’un « bon divertissement » version V Média.

Mais si, au contraire, un bon divertissement est pour vous un produit didactique, chargé de stimuler votre intellect et engendrer une réflexion sociétale, tenez-vous très très loin de la nouvelle proposition de MusiquePlus. Votre opinion de l’humanité pourrait en être gravement affectée.

Cette nouvelle bibitte télévisuelle qui intrigue par ses prémisses exhibitionnistes a pour but premier de former des couples. Trois hommes sont présentés à une femme et trois femmes sont présentées à un homme. Ceux-ci ont d’abord un premier rendez-vous, lors duquel ils sont complètement nus, quelques rencontres subséquentes en groupe, puis, à la fin de l’émission, les candidats doivent choisir avec qui ils aimeraient échanger encore davantage. Si la femme et l’homme ont des sentiments réciproques, un match est formé.

Quand on accepte la comédie sous la soupape de l’abrutissement, la chose peut s’avérer fort divertissante.

Évidemment, pour dynamiser le tout, les activités effectuées lors du premier rendez-vous sont généralement très suggestives. Lors de la première émission (qui a été dévoilée à la presse mardi), les couples ont, par exemple, fait de la trampoline sur l’eau, joué au tennis, fait de la poterie et cuisiner des saucisses sur le BBQ… tout ça, évidemment, en costume d’Adam.

Vous comprendrez qu’il est impossible de regarder cette émission plus de 5 minutes si on ne la prend pas au deuxième niveau. Quand on accepte la comédie sous la soupape de l’abrutissement, la chose peut s’avérer fort divertissante. L’émission renferme son lot de répliques cultes (voyez d’ailleurs les perles du premier épisode ici) et ses malaises désarmants et désopilants. La bande sonore et le montage expressif viennent d’ailleurs ponctuer d’humour ces rencontres invraisemblables.

Qui participe à cette émission? Si on se fie au premier épisode, on retrouvera plusieurs naturistes, des échangistes et énormément de gens à l’aise avec leur sexualité et leur image. Il y aura aussi bien sûr des candidats ayant perdu des paris avec leurs amis et certains exhibitionnistes, cherchant désespérément des moyens de se faire voir. Mais y aura-t-il vraiment des âmes esseulées à la recherche de l’amour? J’en doute…

Célibataires et nus Québec engendrera aussi certainement des questionnements (certains ont déjà commencé d’ailleurs) sur l’avenir de notre télévision et son profond abrutissement. Mais, tout compte fait, cette émission n’est pas très méchante. Elle n’est pas pertinente, ni sensée ou éloquente, mais elle saura à tout le moins vous étonner et vous faire rigoler par sa bêtise complètement assumée. Est-ce suffisant? C’est à vous de voir.

Le premier épisode de Célibataires et nus Québec sera diffusé le jeudi 1er septembre à 22 h, simultanément sur les ondes de MusiquePlus et V.

Television
Rentrée télé 2016-2017
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net