Alice Cooper se présente dans la course à la présidence américaine

,

Le chanteur de 68 ans a décidé de se lancer dans la course à la Maison-Blanche, en rajoutant du coup à cette campagne qui prend souvent des airs de cirque.

Les électeurs américains ont dorénavant une nouvelle option pour l’élection de leur prochain président, en plus de la démocrate Hillary Clinton et du républicain Donald Trump.

En effet, le rockeur Alice Cooper a décidé de faire le grand saut pour l’élection du 8 novembre prochain. Son slogan est : « Un homme troublé pour une époque troublée ».

L’excentrique artiste a même lancé un site web pour faire sa promotion.

Sur celui-ci, il présente son manifeste dans lequel on retrouve 10 projets tous plus loufoques les uns que les autres :

  1. Ramener Brian Johnson dans AC/DC.
  2. Mettre un serpent dans tous les pots.
  3. Moins de crayons, moins de livres.
  4. Ajouter Lemmy [Kilmister de Motörhead, décédé d’un cancer en 2015] sur le Mont Rushmore.
  5. Renommer le Big Ben « Big Lemmy ».
  6. Ajouter le visage de Groucho Marx sur les billets de 50 $.
  7. Ajouter le visage de Peter Sellers sur le billet de 20 livres au Royaume-Uni.
  8. Mettre des portes-verres pour tous les sièges dans les avions.
  9. Bannir les discussions dans les cinémas.
  10. Bannir les selfies, sauf pour une journée nationale qui serait désignée comme telle.

Le but de ce site est en fait de présenter une nouvelle version de la chanson « Elected » et de vendre du matériel promotionnel aux couleurs de cette campagne.

Nous avons eu la chance de voir Alice Cooper lors de son récent passage à Québec, en première partie de Mötley Crue qui avait jeté tous les journalistes à la porte.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net