Three Days Grace déchaîne sa fougue contagieuse sur le Festivent de Lévis

,
festiventlevis_logo2016
Festivent de Lévis 2016

Une foule nombreuse et enthousiaste attendait la formation canadienne de pied ferme dans une chaleur enveloppante sous un ciel sans nuage (une soirée d’été parfaite quoi!).

Le groupe de métal alternatif (à mes yeux, c’est du rock, mais bon… disons le terme officiel pour ne pas froisser personne) est entré en scène à 21 h 30 tapant pour une performance de 90 minutes sans temps mort. Le chanteur Matt Walst – qui s’est joint officiellement à la formation en 2014 – s’est emparé de la scène avec un aplomb sans pareil, dont il ne s’est pas départi de la soirée.

La formation canadienne a amorcé son tour de chant avec la pièce « I Am Machine », tirée de leur plus récent album, Human. Voulant dès lors prouver à leur public qu’il n’allait pas interpréter que des chansons issues de leurs derniers opus, Walst et ses complices ont immédiatement enchaîné avec un de leurs plus grands succès en carrière – un succès « old school » comme ils l’ont eux-mêmes appelé -, « Just Like You », entendu pour la première fois en 2003. La foule était alors, bien entendu, hystérique.

Matt Walst possède un charisme et une énergie auxquels on ne peut rester indifférent bien longtemps. Impossible de ne pas être emballé par cette passion pour la musique qui semble l’habiter dans chaque fibre de son anatomie. L’artiste – un remplaçant plus que convenable à Adam Gontier, qui a quitté la formation en janvier 2013 – s’est adressé à de nombreuses reprises à son public partisan. Il a même osé quelques bribes de français, ce qui témoigne, en quelque sorte, de sa bonne foi et de son amour pour ses fans de Québec. Il a aussi fait crier les spectateurs à plusieurs reprises, les encourageant à créer des mosh pit sous ses yeux.

Le chanteur charismatique s’est aventuré dans la foule au début du spectacle, mais a été agrippé si brutalement par les mélomanes de la première rangée qu’il n’a pas osé réitérer l’expérience.

Au contraire de bien des groupes, qui attendent à la fin du rappel avant de jouer leurs pièces les plus populaires, Three Days Grace a livré « I Hate Everything About You », « Never Too Late » et « Animal I Have Become », des pièces phares de leur répertoire, avant le rappel.

S’il n’y a qu’un seul petit bémol à souligner, ce serait les transitions entre certaines des chansons qui n’étaient pas suffisamment fluides pour maintenir l’engouement de la foule. Mais ce n’est qu’une très petite ombre au tableau considérant l’intensité de ce show mordant qu’ont offert les rockeurs canadiens à Lévis mercredi soir. Une morsure rock’n roll qu’on n’oubliera pas de si tôt.

Voici la liste complète des pièces interprétées par Three Days Grace :

  1. I am Machine
  2. Just Like You
  3. Chalk Outline
  4. So What
  5. Pain
  6. Break
  7. Human Race
  8. Home
  9. Pain Killer
  10. Fallen Angel
  11. The Good Life
  12. I Hate Everything About You
  13. Never Too Late
  14. Animal I Have Become

ENTRACTE

  1. High Road
  2. Riot
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net