Normand Brathwaite prend la défense Mike Ward à Déjà Dimanche!

,

L’animateur de Piment fort était l’un des invités du talk-show de fin de soirée dimanche dernier.

Normand Brathwaite a été interrogé par les animateurs de Déjà Dimanche! lors de l’émission du 31 juillet dernier.

Brathwaite a d’abord répondu qu’il ne voulait pas prendre position dans ce dossier épineux, mais qu’il souhaitait mettre quelque chose au clair : « Il y a quelque chose que je peux dire par contre, c’est que pour les gens qui ne connaissent pas Mike Ward, c’est quelqu’un d’extrêmement gentil. Et je pense qu’au fond de lui-même il ne voulait pas faire de mal à personne. Mais, il faut dire aussi que les parents du p’tit gars l’ont mis à la télévision. Donc, y’a plein d’affaires, ce n’est pas que Mike qui n’a pas été fin. C’est très complexe comme question. »

Rappelons que plusieurs humoristes ont affiché leur position dans ce dossier, mais beaucoup aussi ont refusé de s’exprimer.

Jean-Luc Mongrain a également questionné Brathwaite par rapport à Piment fort, qui a engendré plusieurs polémiques au cours de sa première mouture dans les années 1990, notamment en lien avec l’acharnement de certains humoristes sur des vedettes du temps.

« Moi, pour Piment fort je n’appellerais pas ça de l’acharnement, mais de la paresse. À moment donné quelqu’un fait une joke sur Kathleen et ça marche faque l’autre fait la même affaire. C’est de la paresse. »

« Ce n’est plus ça aujourd’hui, parce qu’on a mangé un petit coup de pied dans le cul par les jeunes filles humoristes je dois dire. Dans le temps, il n’y en avait presque pas qui venait faire cette émission-là. Mais là, c’est beaucoup d’autodérision, les gens rient d’eux-mêmes. »

Rappelons que Mariana Mazza a remporté le « Piment d’or » la saison dernière.

L’animateur a également mentionné qu’un avocat travaillait avec eux sur Piment fort et que souvent les blagues que la production trouvait limites étaient approuvées par l’avocat.

Les animateurs ont aussi rappelé que certains humoristes avaient décidé de ne pas jouer le jeu de Piment fort, dont Cathy Gauthier, ce à quoi Normand Brathwaite a répondu : « Avec Cathy le problème c’est qu’elle a fait le pilote, mais je pense qu’elle va changer d’idée. Après le pilote, on a dit qu’on ne recommencerait pas ce qu’on a fait. On peut rire du monde, mais comme disait Jean Bissonnette : « on va rire de ce qu’ils font, pas de ce qu’ils sont. » »

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net