Les Red Hot Chili Peppers chauffent les plaines d’Abraham pour le FEQ 2016

,
feq2016_logo
Festival d'été de Québec 2016

La formation californienne de funk rock a réussi à attirer une foule monstre, la plus grosse depuis le début de cette 49e édition du Festival d’été de Québec.

Les plaines d’Abraham étaient belles à voir en ce samedi soir du dernier week-end du Festival d’été de Québec. Une foule bigarrée était arrivée tôt en prévision de l’arrivée de la formation californienne menée par l’unique Anthony Kiedis. Et quelle arrivée ce fut!

En effet, les membres du groupe ont fait leur entrée sur scène chacun leur tour, à commencer par le batteur Chad Smith qui a rejoint son trône scintillant au centre de la scène. Puis, la recrue Josh Klinghoffer a déployé une énergie incroyable dès son apparition. Évidemment, rien pour battre le flamboyant Flea, aux atours multicolores, qui a déclenché l’hystérie dès son irruption. Enfin, le leader de la formation, lui aussi vêtu de manière clinquante, a bondi sur la scène et le spectacle pouvait enfin débuter. « We’re gonna make fucking love tonight », a clamé Flea en parlant d’une soirée qui se voulait sous le signe du plaisir.

Évidemment, la liste des chansons choisies pour la soirée faisait la belle part aux succès monstres du groupe, que ce soit « Snow », « Scar Tissue », la nouveauté « Dark Necessities », « The Getaway », « Californication », « Under the Bridge » et plus. Si Kiedis a paru en voix dès le début de la soirée, il a peiné à atteindre ses notes sur « Otherside » puis sur « Under the Bridge », rendant le tout un peu pénible pour les plus mélomanes. Heureusement, l’inconfort ne s’est pas fait sentir sur tous les titres.

Quant à ses acolytes, ils étaient tous très en forme, particulièrement Flea qui bondissait partout sur scène en ne faisant qu’un avec son instrument, fidèle à son habitude. Les solos musicaux étaient nombreux et particulièrement musclés et le guitariste Klinghoffer, qu’on a tendance à considérer comme moins flamboyant que ses comparses, ne se faisait pas oublier dans le quatuor. De quoi en mettre plein les oreilles aux plus grands fans du groupe!

Au rappel, Klinghoffer attriqué de sa tuque des Nordiques, Flea sur les mains, Kiedis torse nu et Smith en feu ont offert toute une conclusion, un solo à la fois. D’abord avec « All Around the World », puis la bombe « Give it Away ». Du tonnerre!

Outre quelques remerciements et interventions de Flea – dont une pour appeler les festivaliers au calme et au respect alors qu’on voyait les victimes d’une foule trop dynamique ou intoxiquée sortir de l’enceinte – le groupe n’a eu que très peu d’interaction avec la foule, demeurant sur la plateforme supérieure de la scène le plus souvent du temps. Tout a donc été fait au nom de la musique, ce bon funk rock auquel il était – soyons honnêtes – impossible de résister. Égaux à eux-mêmes, les Red Hot Chili Peppers ont offert une soirée mémorable, qui n’était pas dénuée d’imperfections, mais qui a eu le mérite de vraiment chauffer les plaines bondées.

Liste des chansons interprétées par Red Hot Chili Peppers ce soir :

  • Intro
  • Can’t Stop
  • Snow
  • Scar Tissue
  • Dark Necessities
  • If You Have to Ask
  • Nobody Weird Like Me
  • Otherside
  • The Getaway
  • Californication
  • Ethiopia
  • Go Robot
  • Under the Bridge
  • By the Way

Rappel :

  • Around the World
  • Give it Away
feq2016_logo
Festival d'été de Québec 2016
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net