Une finale épique pour le Gala de Mario Jean et Billy Tellier à ComédiHa!

,
comediha_logo_dossier
ComediHa! 2016

Le gala, essentiellement composé de stand-up, a été plutôt réussi dans l’ensemble, mais les deux derniers numéros ont touché la fibre nostalgique de plusieurs, dont moi.

Complicité

Les deux humoristes qui avaient présenté un numéro en duo lors de l’édition 2015 de ComédiHa! ont été invités à coanimer ensemble un gala cette année. Ceux qui utilisent beaucoup leur différence d’âge – le clash de leurs deux générations – pour faire rire, ont démontré une grande complicité et une joie de vivre contagieuse jeudi soir au Grand Théâtre de Québec.

Dans leur numéro d’ouverture, Mario Jean et Billy Tellier racontaient une anecdote de deux points de vue différents. Une entrée en matière réussie. Avant l’entracte, Tellier a tenu à souligner les 25 ans de carrière de Jean, et les deux humoristes ont alors échangé quelques lignes, un verre à la main…. probablement le passage le moins réussi du duo. Puis, au retour, ils ont parlé de sexualité; un numéro plutôt opérant dans lequel Mario Jean s’amusait à intimider son collègue en lui racontant ses aventures d’échangiste et de bicurieux.

jean_tellier_2

Nostalgie

Mais ce fut le sketch final qui fut le plus mémorable. Après que Mario Jean ait introduit son camarade qui, disait-il, « voulait présenter un numéro en solo », Tellier apparaît au fond de la scène dans les habits du livreur de journaux Ti-Guy Beaudoin, personnage chéri de Mario Jean.

Après quelques gags, le principal intéressé débarque sur scène pour questionner Billy, qui insiste sur le fait que la nostalgie est payante par les temps qui courent et que ramener des personnages des années 1990 sur scène est une idée brillante. P-A Méthot, vêtu des fripes de Priscilla (personnage de Jean-Michel Anctil), arrive ensuite pour nourrir le débat, suivi par Phil Roy déguisé en King des ados, puis Réal Béland affublé des habits de Renaud, personnage handicapé joué par Marc Béland dans Annie et ses hommes, puis repris sur scène par Pierre Hébert. Décrochages et cabotinages étaient au rendez-vous; un moment magique!

Précisons que P-A Méthot était particulièrement impressionnant dans le rôle de Priscilla, tout comme Phil Roy, qui a offert un King des ados fort crédible.

Grands retours

Au-delà de ces retrouvailles inattendues avec des personnages aimés du public, ComédiHa! a fait encore plus fort pour raviver nos souvenirs en convaincant Michel Courtemanche, qui n’avait pas fait de scène depuis 20 ans, de refaire son célèbre numéro du batteur, 30 ans après sa création. Paré du même débardeur multicolore et t-shirt noir de l’époque, il a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements et de cris. J’avoue, j’en avais des frissons!

Outre Courtemanche, un autre humoriste important a fait son comeback en ce chaud jeudi soir de juin à Québec. Michel Mpambara, qui a quitté la scène il y a 10 ans pour des problèmes de santé mentale, a aussi été chaudement reçu par les amateurs d’humour de la Capitale. L’humoriste d’origine rwandaise n’a rien perdu de sa verve et de son style coloré et franc.

Les coups de coeur

Stéphane Poirier a aussi impressionné par son sens du rythme, ses textes efficaces et son aisance sur scène, tout comme Mathieu Cyr, qui a aussi livré un numéro particulièrement efficace portant sur les modes. Francis Cloutier, ancien membre des Chick’n Swell, a aussi beaucoup plu au public avec ses effets spéciaux originaux.

On ne peut passer sous silence la présence de Réal Béland qui a, une fois de plus, conquis son public avec un autre coup de téléphone de M. Latreille. La pauvre dame de 85 ans qu’il a jointe est peut-être encore (au moment où on se parle) convaincue qu’une personne viendra lui faire manucure et pédicure avec des instruments au gaz dans les prochains jours.

Une belle soirée sous le signe de la complicité et de la nostalgie pour Mario Jean et Billy Tellier.

 

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net