Jean-François Mercier défend les pitbulls et suscite de vives réactions

,

L’humoriste a donné son opinion sur les réseaux sociaux lundi, et il n’en fallait pas plus pour nourrir un débat, déjà houleux.

Jean-François Mercier s’exprime régulièrement sur des sujets d’actualité sur les réseaux sociaux, et souvent dans de longues dissertations qui font beaucoup réagir ses abonnées. Il a récemment pris la parole quant à la polémique entourant l’agressivité des pitbulls et le danger qu’ils représentent dans la société.

Le propriétaire de deux chiens (un berger Shetland et un berger australien) a pris la défense de ces mal-aimés du monde canin, non sans engendrer une discussion musclée sur Facebook. Plus de 2 400 personnes ont commenté la publication de Mercier, et ça continue.

Beaucoup ont mentionné apprécier que l’humoriste affirme sa position ainsi et défende cette race de chiens qui fait l’objet d’une intense controverse au Québec depuis quelques jours. Il n’a, évidemment, pas reçu que des hommages.

« J’adore les chiens et honnêtement, ça me fait capoter quand j’entends la voix de plus en plus forte qui veut interdire certaines races de chien. Je comprends qu’il y a des drames qui soulèvent l’opinion publique avec raison, je ne le contredis pas mais je ne crois pas que d’interdire une race ça soit la solution », dit-il sur son compte Facebook.

« Je ne crois pas que le pitbull par nature soit méchant. (…) C’est un animal très puissant mais j’ai vu des pitbulls en qui j’aurais eu parfaitement confiance. J’en ai vu plusieurs et bizarrement, ça venait avec un maître aimant qui savait comment agir avec les chiens. »

« Je me mets à la place de quelqu’un qui a un pitbull qui ne fait pas de mal à personne et qui ne fera jamais de mal à personne qui va être obligé de faire tuer son chien et qu’on va lui briser le cœur et que le problème ne sera toujours pas réglé parce que les imbéciles, ils vont encore exister et ils vont aller s’acheter des chiens et ils vont jeter leur dévolu sur d’autres races et ils vont encore leur fucker la tête et ces autres races de chiens vont attaquer d’autres personnes. C’est écrit dans le ciel ! »

« Peut-être que la solution à ce moment là, c’est de certifier les propriétaires de certaines races de chien pour s’assurer qu’ils ont les connaissances et les compétences pour bien encadrer leur chien. »

Il a poursuit son exposé hier, en encourageant ses abonnées à lire un article La Presse, écrit par un comportementalisme animal.

« Il y un pitbull qui a arraché la tête d’un chihuahua et là, je reçois plein de messages de gens qui veulent me remette le nez dans mon caca », écrit-il en accompagnement de son lien.

« Moi non plus quand je marche mes chiens et que mon chien se fait attaquer par un autre chien sans surveillance, je ne suis pas content. Moi aussi quand j’arrive face à face avec un molosse qui démontre des signes d’agressivité, j’ai peur, pitbull ou pas. Avant de m’écrire n’importe quoi et de m’insulter, lisez ça. »

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net