Les Olivier 2016 : gagnants et faits saillants d’une soirée mouvementée

,

Ce dimanche avait lieu la 18e édition du Gala Les Olivier, animée par François Morency pendant une période de crise dans le milieu humoristique.

Découvrez nos photos des gagnants ci-dessous.

Après une introduction hilarante pendant laquelle François Morency devait faire approuver des textes des Olivier à différents paliers, et dans laquelle on pouvait voir Mike Ward, l’animateur a fait son entrée sur scène sous un tonnerre d’applaudissements de la part de ses consoeurs et confrères. Il a lancé à la blague, parlant de son rôle difficile de la soirée : « Laissez-moi vous raconter ma fin de semaine. »

Il a ensuite plongé directement dans le vif du sujet, abordant la controverse de Mike Ward et Guy Nantel. Il a déploré la situation : « Quand la compagnie qui devrait t’aider quand tu es dans le trouble a causé le trouble. C’est comme si Qualinet allait sacrer le feu chez vous ».

Il a aussi mentionné que cette controverse s’inscrivait dans la suite logique des douze derniers mois en humour au Québec : « On a offusqué plus de monde que Donald Trump dans un rassemblement de Mexicains ». Il est ensuite revenu sur des incidents médiatiques qui ont impliqué Mariana Mazza (le finger à Sugar Sammy), Adib Alkhalidey (le vote masqué), Louis Morissette (le blackface) et d’autres. Parlant du procès qui oppose Mike Ward et Jérémy Gabriel, Morency a décrit le tout ainsi : « Ce cas-là oppose une personne avec une drôle de face et une voix vraiment irritante et le petit gars qui a chanté pour le Pape. »

Le premier trophée de la soirée a été remis aux Morissette, Véronique Cloutier et Louis Morissette, pour le spectacle qui s’est le mieux vendu dans l’année. Après les remerciements au public de Véronique, elle a indiqué « maintenant, je cède la parole à Louis qui va créer un malaise ». Loin de là, Louis Morissette a eu un message fort pertinent pour le public qui, avec des commentaires souvent acerbes, génère le climat actuel.

Venant cueillir son trophée attendu pour la meilleure comédie à la télévision pour Les beaux malaises, Martin Matte a créé tout un moment en déclarant à l’endroit d’Éric Salvail : « On vient d’apprendre que t’es gai! » Le principal intéressé, qui n’avait pas franchement dévoilé cette information au grand jour, souriait sans paraître ravi de la situation. Culotté monsieur Matte! L’humoriste a ensuite enchaîné sur la controverse : « Laissez les artistes de tout acabit décider de ce qu’ils veulent dire et le public décider s’il aime ou pas. Je suis contre la censure ».

Évidemment absent de la cérémonie, Mike Ward a été remplacé sur scène par la confrérie des humoristes muselés pour recevoir son prix de la meilleure chronique web pour Mike Ward sous écoute. Une image forte qui a reçu une ovation du reste de l’auditoire. Tout un moment de télé!

Phil Roy a remporté le prix de la découverte de l’année et n’a pas hésité à parler de « famille » en désignant les humoristes, qui font une place de choix pour la relève. Dans son cas, il a indiqué que c’était Louis-José Houde qui lui avait donné un bon coup de pouce au début de sa carrière.

Mariana Mazza est montée sur scène pour le trophée du meilleur numéro d’humour pour « Du sable dans le vagin ». L’humoriste a lancé à la volée : « Maman, si tu m’écoutes, je te l’avais toujours dit que j’allais gagner un trophée avec mon vagin ». On l’adore cette Mariana! D’ailleurs, celle-ci a été coupée par la production à sa demande. Son mot-clé pour que la musique commence était « Gino Chouinard ». Un moment qui a soulevé le doute chez plusieurs.

Like-moi a réussi à détrôner Infoman dans la catégorie de la meilleure série humoristique. Un prix franchement mérité pour un projet qui nous fait craquer! D’ailleurs, l’unique Gaby Gravel, personnage hautement viral de la série, a eu son moment avec une capsule maquillage « Night time pour les Olivier ». Elle est ensuite apparue en chaire et en os pour présenter un prix dans la catégorie Spécial humoristique à la télé. Infoman 2015 a reçu le prix et Jean-René Dufort est monté sur scène pour l’occasion.

Stéphane Rousseau a remporté le prix du spectacle de l’humour de l’année pour Un peu princesse. Il est apparu franchement heureux, voire ému de cette récompense.

Le public a finalement parlé pour l’Olivier de l’année en choisissant Mike Ward et la liberté d’expression. Une finale comme il se devait pour un gala haut en couleur et mouvementé. C’est un François Morency émotif qui a conclu le gala avec des remerciements aux humoristes qui ont contribué à une soirée réussie, malgré le climat difficile.

Auteur(e)(s) de l’année

  • Dominic Paquet, Louis-Philippe Rivard, Pierre Fiola, Réal Béland et Dave Roy pour le spectacle Rien qu’s’une gosse de Dominic Paquet
  • Maxim Martin, Christian Viau, Julien Tapp, Frank Grenier, Billy Tellier et Nadine Mathurin pour le spectacle Enfin de Maxim Martin
  • Jean-Thomas Jobin pour le spectacle Apprendre à s’aimer de Jean-Thomas Jobin (Gagnant)
  • Stéphane Rousseau pour le spectacle Un peu princesse de Stéphane Rousseau
  • Guillaume Wagner et Simon Cohen pour le spectacle Trop humain de Guillaume Wagner

Spectacle d’humour de l’année

  • Magicien pour adulte, de Vincent C
  • Apprendre à s’aimer, de Jean-Thomas Jobin
  • Plus sexy que jamais, de Philippe Laprise
  • Rien qu’s’une gosse, de Dominic Paquet
  • Un peu princesse, de Stéphane Rousseau

Spectacle d’humour / meilleur vendeur

  • François Bellefeuille
  • Philippe Bond
  • Louis-José Houde
  • P-A Méthot
  • Les Morissette (Gagnants)

Metteur(e) en scène

  • Vincent C pour le spectacle Magicien pour adultes de Vincent C
  • Martin Cloutier pour le spectacle Bon deuxième de Stéphane Fallu
  • Stéphane Rousseau pour le spectacle Un peu princesse de Stéphane Rousseau
  • Pierre-Michel Tremblay pour le spectacle Apprendre à s’aimer de Jean-Thomas Jobin (Gagnant)
  • Serge Postigo pour le spectacle Seul comme un grand de Mario Tessier

Numéro d’humour

  • « L’argent », de Julien Tremblay
  • « La table », d’André Sauvé
  • « Numéro d’ouverture – Gala ADISQ 2015 », de Louis-José Houde
  • « Système D », de Daniel Grenier
  • « Sable dans le vagin », de Mariana Mazza (Gagnante)

Capsule ou sketch humoristique à la radio

  • La soirée est encore jeune (Gagnant)
  • La zone Morency
  • Parasol et Gobelets
  • Raconte-moi l’actualité

Spécial humoristique à la télévision

  • Bye Bye 2015
  • Canal DD
  • Infoman 2015 (Gagnant)
  • Meilleur avant le 31, bon pareil le 1er

Comédie à la télévision

  • Boomerang
  • Les beaux malaises (Gagnant)
  • Les pêcheurs
  • Mon ex à moi

Découverte de l’année

  • Mehdi Bousaidan
  • Mélanie Couture
  • Simon Gouache
  • Yannick de Martino
  • Phil Roy (Gagnant)

Capsule, chronique ou sketch humoristique web

  • Cours toutoune, Geneviève Gagnon
  • Joe le mécano, Joe Guérin
  • La dump, Maude Morissette
  • Mike Ward sous écoute, Mike Ward (Gagnant)
  • Papa, Jonathan Roberge

Série humoristique à la télévision

  • Infoman
  • Les recettes pompettes
  • Like-Moi! (Gagnant)
  • Prière de ne pas envoyer de fleurs!
  • Une histoire vraie

Olivier de l’année (vote du public)

  • François Bellefeuille
  • Louis-José Houde
  • Martin Matte
  • P-A Méthot
  • François Pérusse
  • Stéphane Rousseau
  • Mike Ward (GAGNANT!!!)
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net