JUNO 2016 : The Weeknd, Jean Leloup et Xavier Dolan récompensés

,

L’événement avait lieu dimanche soir, en direct de Calgary. Le meilleur de la musique canadienne y a été récompensé.

En tout, avec le gala hors d’ondes tenu samedi soir et le gala lui-même, le très populaire The Weeknd s’est démarqué avec cinq prix, dont celui de l’album de l’année et celui de la chanson de l’année pour « Can’t Feel My Face ».

Pour sa part, Justin Bieber s’est vu remettre le prix du public.

Alessia Cara, qu’on aura la chance de voir à La Voix à TVA dimanche prochain, s’est distinguée avec le Juno de la révélation de l’année.

Faits à noter : Jean Leloup a reçu le prix du meilleur album francophone, remis lors du gala hors d’ondes, pour son Paradis City tandis que Xavier Dolan a été récompensé du prix du meilleur vidéoclip pour « Hello » d’Adele. Cette dernière s’est illustrée dans la catégorie de l’album international de l’année, pour son 25.

Voici les principaux nommés et gagnants de la soirée :

Album de l’année

Drake, If You’re Reading This It’s Too Late
Jean Leloup, À Paradis City
Justin Bieber, Purpose
Shawn Mendes, Handwritten
The Weeknd, Beauty Behind the Madness (Gagnant)

JUNO Choix du public

Alessia Cara
Carly Rae Jepsen
Coeur de pirate
Dean Brody
Drake
Justin Bieber (Gagnant)
Shawn Hook
Shawn Mendes
The Weeknd
Walk Off the Earth

La révélation de l’année

Alessia Cara (Gagnante)
Coleman Hell
Francesco Yates
Scott Helman
Tobais Jesso Jr.

L’album country de l’année

Autumn Hill, Anchor
Brett Kissel, Pick Me Up
Dean Brody, Gypsy Road (Gagnant)
High Valley, County Line
Paul Brandt, Frontier

Le simple de l’année

Alessia Cara, « Here »
Drake, « Hotline Bling »
Justin Bieber, « What Do You Mean? »
Ria Mae, « Clothes Off »
The Weeknd, « Can’t Feel My Face » (Gagnant)

Groupe de l’année

Hedley
Marianas Trench
Metric
Three Days Grace
Walk Off the Earth (Gagnant)

Auteur de l’année

Abel Tesfaye (Gagnant)
Béatrice Martin
Buffy Sainte-Marie
Dallas Green
Tobias Jesso Jr.

Album roots contemporain de l’année

Alan Doyle, So Let’s Go
Buffy Sainte-Marie, Power in the Blood (Gagnant)
Fortunate Ones, The Bliss
Frazey Ford, Indian Ocean
Beautiful Scars, LeE HaRVeY OsMOND

Album électronique de l’année

AM Static, A Life Well Lived
Concubine, Concubine
Discrete, The Midas Touch
Humans, Noontide
Pomo, The Other Day (Gagnant)

Album classique, vocal ou choral

Vivaldi: Sacred Music, Vol. 4, Claire de Sévigné, Maria Soulis, and Aradia Ensemble
Sacred Reflections of Canada – A Canadian Mass, Canadian Chamber Choir
Peter-Anthony Togni: Responsio, Jeff Reilly with Andrea Ludwig, Charles Daniels, John Potter, and Suzie Leblanc
Las Ciudades de Oro, L’Harmonie des Saisons (Gagnant)
Chansons Perpétuelles, Marie-Nicole Lemieux

Producteur de l’année

Bob Ezrin (Gagnant)
Dallas Green
Henry « Cirkut » Walter
Steve Webster & Emilie-Claire Barlow
Thomas « Tawgs » Salter

Enregistrement dance de l’année

A-Trak feat. Jamie Lidell, « We All Fall Down »
Autoerotique & Max Styler, « Badman (Torro Torro Remix) »
Borgeous and Lights, « Zero Gravity »
Keys N Krates feat. Katy B, « Save Me » (Gagnant)
Sleepy Tom & Diplo, « Be Right There »

Album francophone de l’année

Ariane Moffatt, 22h22
Galaxie, Zulu
Jean Leloup, À Paradis City (Gagnant)
Louis-Jean Cormier, Les grandes artères
Marie-Pierre Arthur, Si l’aurore

Album pour enfants de l’année

Big Block Singsong, Greatest Hits
Bobs & LoLo, Dirty Feet
Ginalina, Forest Friends’ Nature Club Album
Splash’N Boots, Songs from the Boot
The Swinging Belles, More Sheep, Less Sleep (Gagnant)

Album international de l’année

Adele, 25 (Gagnant)
Hozier, Hozier
Meghan Trainor, Title
One Direction, Four
Vance Joy, Dream Your Life Away

Enregistrement reggae de l’année

Dubmatix, The French Sessions
Exco Levi, Hello Mama
Kafinal feat. Daddy U Roy, Nah Complain (Gagnant)
Kreesha Turner feat. T.O.K., Sexy Gal
Lyndon John X, Escape from the Mongoose Gang

Groupe révélation de l’année

Dear Rouge (Gagnant)
Half Moon Run
Milk & Bone
The Elwins
Young Empires

Album classique, solo ou ensemble de chambre

Liszt: Piano Sonata & Sonnets, Angela Hewitt
Chamber Works by Jerzy Fitelberg, ARC Ensemble
Mendelssohn: Op. 44 nos. 1, 2, Cecilia String Quartet
Berlin Sonatas, Elinor Frey
Franck & Strauss: Violin Sonatas, James Ehnes (Gagnant)

Album alternatif de l’année

Braids, Deep in the Iris (Gagnant)
Destroyer, Poison Season
Majical Cloudz, Are You Alone?
U.S. Girls, Half Free
Viet Cong, Viet Cong

Album jazz de l’année, groupe

Forest Grove, Allison Au Quartet (Gagnant)
Over My Head, Brad Turner Quartet
What I Hear Now, Jerry Granelli Trio
Stealing From My Youth, Mark Kelso & The Jazz Exiles
Sheer Tyranny of Will, Peripheral Vision

Artiste de l’année

City and Colour
Drake
Justin Bieber
Shawn Mendes
The Weeknd (Gagnant)

Album traditionnel roots de l’année

The Chance, J.P. Cormier
Jayme Stone’s Lomax Project, Jayme Stone
Domestic Eccentric, Old Man Luedecke
A Wanderer I’ll Stay, Pharis and Jason Romero (Gagnant)
Songs in the Dark, The Wainwright Sisters

Vidéoclip de l’année

Death From Above 1979, « Virgins »(Eva Michon)
Pup,« Dark Days » (Jeremy Schaulin-Rioux and Chandler Levack)
SonReal,« For the Town » (Peter Huang)
Kalle Mattson,« Avalanche » (Philip Sportel)
Adele, « Hello » (Xavier Dolan) (Gagnant)

Enregistrement rap de l’année

BadBadNotGood and Ghostface Killah, Sour Soul
Drake, If You’re Reading This It’s Too Late (Gagnant)
Kardinal Offishall, Kardi Gras Vol. 1: The Clash
k-os, Can’t Fly Without Gravity
SonReal, For the Town

Album jazz de l’année, solo

Al Muirhead, It’s About Time
Curtis Nowosad, Dialectics
Rich Brown, Abeng
Robi Botos, Movin’ Forward (Gagnant)
Tara Davidson, Duets

Album contemporain adulte de l’année

Diana Krall, Wallflower
Don Amero, Refined
Jann Arden, A Jann Arden Christmas
Johnny Reid, What Love is All About (Gagnant)
The Tenors, Under One Sky

Album contemporain chrétien/ gospel de l’année

Amanda Cook, Brave New World
Dan Bremnes, Where the Light Is (Gagnant)
Matt Maher, Saints & Sinners
The City Harmonic, We Are
Tim Neufeld, TREES – Chapter 2

Album alternatif adulte de l’année

Daniel Romano, If I’ve Only One Time Askin’
Joel Plaskett, The Park Avenue Sobriety Test
Mo Kenney, In My Dreams
Tobias Jesso Jr., Goon
Whitehorse, Leave No Bridge Unburned (Gagnant)

Album musique du monde de l’année

Alex Cuba, Healer
Boogat, Neo-Reconquista (Gagnant)
Gypsy Kumbia Orchestra, Revuelta Danza Party
Lemon Bucket Orkestra, Moorka
The Souljazz Orchestra, Resistance

Enregistrement R&B/soul de l’année

Alessia Cara, Four Pink Walls
August Rigo, The Fall Out
Dru, Déjà Vu
Patrick Lehman, Butchy’s Son
The Weeknd, Beauty Behind the Madness (Gagnant)

Ingénieur de son de l’année

Gus Van Go
Liam O’Neil
Noah « 40 » Shebib
Serban Ghenea
Shawn Everett (Gagnant)

Album jazz vocal de l’année

Alex Pangman, New
Dan Brubeck Quartet, Live From the Cellar
Emilie-Claire Barlow, Clear Day (Gagnante)
Jaclyn Guillou, This Bitter Earth
Tara Kannangara, Some Version of the Truth

Album Heavy métal de l’année

Cancer Bats, Searching for Zeroes
Diemonds, Never Wanna Die
F–k the Facts, Desire Will Rot
Kataklysm, Of Ghosts and Gods (Gagnant)
KEN mode, Success

Composition classique de l’année

Dinuk Wijeratne, Two Pop Songs on Antique Poems (Gagnant)
John Burge, Piano Quartet
Jordan Pal, The Afar
Michael Oesterle, Centennials
Nicole Lizée, Bookburners

Album instrumental de l’année

Afiara Quartet and Skratch Bastid, Spin Cycle
Colin Stetson and Sarah Neufeld, Never Were the Way She Was (Gagnant)
Cris Derksen, Orchestral Powwow
Esmerine, Lost Voices
Jens Lindemann and Tommy Banks, Legacy Live

Album Blues de l’année

Big Dave McLean, Faded But Not Gone
Blackburn, Brothers in this World
David Gogo, Vicksburg Call
Harrison Kennedy, This is From Here (Gagnant)
Michael Jerome Browne, Sliding Delta

Album pop de l’année

Hedley, Hello
Justin Bieber, Purpose (Gagnant)
Scott Helman, Augusta
Shawn Mendes, Handwritten
Walk Off the Earth, Sing it all Away

Album rock de l’année

Bryan Adams, Get Up
Death From Above 1979, The Physical World (Gagnant)
Matthew Good, Chaotic Neutral
Nickelback, No Fixed Address
The Sheepdogs, Future Nostalgia

Pour la liste complète des gagnants, cliquez ici.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net