Star Wars fait 3,3 millions $ au Québec : Un record pour un premier week-end

,
starwars_logo
Star Wars: The Force Awakens

Le précédent record était détenu par The Da Vinci Code, qui avait amassé 3,1 millions $ au box-office québécois en 2006.

Star Wars : Le réveil de la force a récolté 3 336 649 $ cette fin de semaine, établissant donc un nouveau record pour une première fin de semaine au Québec. Le septième chapitre de la franchise était présenté dans 189 salles à travers la province, pour une moyenne par écran de 17 654 $.

Voici le palmarès des meilleurs résultats au box-office lors d’un premier week-end d’exploitation au Québec :

Titre original

Date de sortie

Origine

Box-office ($)

Star Wars: The Force Awakens

18 décembre 2015

États-Unis

3 336 649 $

The Da Vinci Code

19 mai 2006

États-Unis

3 137 552 $

The Avengers

4 mai 2012

États-Unis

2 756 891 $

Twilight – New Moon

20 novembre 2009

États-Unis

2 740 804 $

Harry Potter and the Goblet of Fire

18 novembre 2005

États-Unis

2 677 722 $

Dans le nouveau film de la franchise, Luke Skywalker est porté disparu. Le pilote Poe est en mission secrète sur une planète pour récupérer la carte indiquant l’endroit où il se cache. Quand ce dernier est capturé par l’armée « Premier Ordre », il cache la position géographique de l’ancien maître Jedi dans BB-8. Le droïde est ensuite recueilli par Rey, une pilleuse d’épaves qui sera bientôt plongée dans une quête qui la dépasse.

Rappelons que le film a établi de nombreux records en Amérique du Nord également, alors que le film a cumulé 238 millions $ en trois jours seulement.

starwars_logo
Star Wars: The Force Awakens
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.