Joannie Rochette et Jonas sont les Dieux de la danse

,

La compétition animée par Jean-Philippe Wauthier a pris fin ce jeudi soir, couronnant le couple gagnant : Joannie Rochette et Jonas.

Debbie Lynch-White et Étienne Boulay – qui a vraiment pris du gallon depuis le début de la compétition doit-on le mentionner –  ont offert un hip-hop old school sur la chanson « Can’t Touch This » de MC Hammer en guise d’introduction à cette finale de saison. Ainsi, on a pu voir le pas de danse culte du rappeur et beaucoup d’énergie déployée sur scène. Les juges avaient entre autres ceci à dire suite à la performance :

  • « Ça c’est mon genre de hip-hop, parce que je l’aime et je le prends avec un petit peu de sucre. Deux gros bums de Boisbriand. Mon bonheur est complet. » – Chantal Lamarre
  • « Vous avez la meilleure recette quand vient le temps de combiner dérision, plaisir, on ne se prend pas au sérieux, on accepte de faire une joke avec ce qu’on est en train de faire […] on a un blague qui est complètement assumée, un plaisir qui est là sur la scène, mais on a un vrai travail avec la technique et la chorégraphie. » – Nico Archambault
  • « C’est le numéro le plus quétaine, le plus laid, le plus ancien, le plus ringard, le plus n’importe quoi, le plus bling bling… j’ai tellement aimé ça! […] On sait tous que ces deux-là ne sont pas les meilleurs danseurs de la compétition. Mais est-ce que ce sont les meilleurs entertainers? Peut-être! » – Serge Denoncourt
dieuxdanse3
© ICI Radio-Canada

Après une saison époustouflante pendant laquelle ils ont démontré une chimie et une sensualité évidentes, Joannie Rochette et Jonas ont pris d’assaut la scène avec un lindy hop sur la chanson « Mécaniques générales » de Patrice Michaud. Les juges ont dit ceci après la performance :

  • « Joannie, you are my dancing queen. Et Jonas, tu es passé d’un lift, d’un escabeau, d’un praticable, d’un souleveur à un danseur. Oh yes! » – Chantal Lamarre
  • « Jonas, quand tu as commencé, ça ne marchait, je n’étais pas vendu et je t’en ai parlé, je t’ai dit que tu étais chanceux d’avoir Joannie, mais aujourd’hui, c’est aussi grâce à toi. Joannie, tu étais magnifique, tu étais forte, mais Jonas était là aussi, il avait le plaisir… » – Nico Archambault
  • « L’étoile presque de la saison, c’est Joannie  […] Chaque semaine, on pensait que ce couple allait mourir à cause de Jonas et tout à coup ce soir tu t’es mis à danser » – Serge Denoncourt
dieuxdeladanse
© ICI Radio-Canada

En troisième lieu, on a eu droit à la présence enivrante d’Anne Casabonne et Gardy Fury qui ont dansé un contemporain sur le titre « A Sky Full of Stars » de Coldplay. Les juges en ont pensé ceci :

  •  « Dans la vie, il y a les gens et il y a les monstres. Vous êtes dans la deuxième catégorie. C’est la fin de ce beau sitcom tragi-comique […] Vous m’avez apporté quelque part pendant cette histoire-là. » – Chantal Lamarre
  • « J’avais demandé un vrai défi et là vous l’avez eu. Je suis vraiment content! » – Nico Archambault
  • « Gardy, tu es un performeur, on le savait et ça le confirme. Anne, on ne savait pas que tu dansais et on l’a su tout au long de la compétition. Ton intensité t’a servie. À chaque fois que vous êtes venus, on a été étonnés. » – Serge Denoncourt
dieuxdanse4
© ICI Radio-Canada

Pour nous épater encore davantage, on a eu droit à un numéro de danse fascinant entre Nico Archambault et Luca « Lazylegz » Patuelli. Ce dernier, atteint d’arthrogrypose – un désordre musculaire qui affecte ses jambes – a offert un discours inspirant avant de monter sur scène avec Archambault, qui arborait pour l’occasion lui aussi les béquilles, dans un numéro bouleversant qui a ému les autres juges et l’animateur aux larmes. L’ovation était méritée.

dieuxdanse5
© ICI Radio-Canada

Le couple gagnant a ensuite été couronné. Un party des fêtes est prévu avec l’équipe et les concurrents de l’émission le 17 décembre prochain, toujours à 20 h sur les ondes de ICI Radio-Canada.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net