Galaxie à l’Impérial : expérience cathartique

,

Les gars de Galaxie étaient du côté de l’Impérial Bell de Québec ce jeudi soir, dans le cadre des nuits FEQ, pour offrir un show de garage survolté.

En juillet dernier, Galaxie avait mis le feu aux poudres sur les Plaines d’Abraham, en ouvrant pour Les Rolling Stones dans le cadre du Festival d’été, devant près de 100 000. Pas étonnant que le groupe ramasse les adeptes à la pelle depuis. Il était donc dans l’ordre des choses que les organisateurs dudit festival les réinvitent pour les Nuits FEQ, dans un cadre beaucoup plus intimiste et propice à la communion.

Disons-le d’entrée de jeu, Galaxie n’a pas gagné le Félix du groupe de l’année à l’ADISQ pour rien. Il faut les voir au moins une fois sur scène pour comprendre à quel point aucune ardeur n’est négligée pour faire lever l’ambiance. Le charisme et le talent de tous ses membres y sont pour beaucoup, à commencer par la présence fracassante du meneur, Olivier Langevin. Le chanteur et guitariste, véritable bête de scène, y va de sa propre gymnastique vocale et physique, au grand bonheur de la foule qui ne peut résister à son énergie contagieuse. Comme un chef d’orchestre, il amène son équipe dans des délires musicaux prolongés aux accents stoner, parfois presque métal, sans jamais perdre l’intérêt de la foule. À la basse, l’important Fred Fortin est tout aussi magnétique, tout comme François Lafontaine aux claviers (ancien membre de Karkwa) qui propose des improvisations musicales déjantées.

Puis il y a ce rock pesant qui leur est propre et auquel on peut difficilement résister. Après avoir lancé le bal avec « Zulu », l’excellente chanson éponyme de son dernier album, le band a enchaîné avec ses titres les plus accrocheurs, qu’on pense seulement à « Camouflar », « Dragon », « Portugal »,  « Minotaure » et bien sûr « Piste 1 », ce titre phare de leur album Tigre et Diésel qui a soulevé les passions des spectateurs. L’atmosphère était survoltée alors que les adeptes vibraient au diapason du groupe. Au passage, les musiciens n’ont pas hésité à siffler des vodkas sodas sur scène ou trinquer à la même bouteille dans une camaraderie qui était belle à voir. Expérience cathartique s’il en est une, Galaxie en spectacle, c’est simplement explosif… et à voir absolument!

Liste des chansons interprétées :

  1. Zulu
  2. Camouflar
  3. Chuck
  4. Dragon
  5. Portugal
  6. Interstice
  7. Robot Lynx
  8. Minotaure
  9. Piste 1
  10. Fièvre
  11. Shangaï
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net