La prévente des billets de Star Wars fait planter les sites de vente en ligne

,
starwars_logo
Star Wars: The Force Awakens

La plate-forme Fandango ainsi que les sites de Alamo Drafthouse et AMC Theaters ont été hors service un long moment suite à la demande trop importante des cinéphiles impatients de disposer enfin de leurs billets pour le septième Star Wars.

Lundi, Disney a annoncé la prévente des billets de Star Wars: The Force Awakens, qui prendra l’affiche le 18 décembre prochain. Des milliers de fans à travers les États-Unis se sont rués sur leur ordinateur afin d’obtenir les premiers billets disponibles pour une ou l’autre des représentations. Les internautes furent si nombreux que plusieurs plates-formes de vente de billets en ligne, incluant Fandango et AMC Theaters, n’ont pas supporté la demande. Des messages d’erreurs, comme celui que vous pouvez voir ci-dessous, s’affichaient sur la plupart des sites concernés.

fandango-crash-e1445303553293

La nouvelle des crash de ces sites populaires est évidemment apparue comme une victoire aux yeux de Disney qui ont désormais une preuve tangible de l’intérêt des cinéphiles pour ce septième volet de la franchise de Lucas (il n’avait peut-être pas nécessairement besoin de preuve, mais bon, celle-ci est concrète).

Les experts envisagent déjà un premier week-end record de 615 millions $ pour Star Wars: The Force Awakens à travers le monde. À titre comparatif, rappelons que Jurassic World détient le record depuis l’été dernier alors qu’il a amassé 524,4 millions $ à l’échelle mondiale en seulement trois jours. Il n’est donc pas complètement utopique d’imaginer que The Force Awakens pourrait dépasser le 600 millions $ en décembre prochain.

starwars_logo
Star Wars: The Force Awakens
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net