André Ducharme nous dit tout à propos d’Un Souper presque parfait

,

Fonctionnement, événements ou comportements loufoques, repas les moins alléchants, secrets de tournage : le narrateur de l’émission Un souper presque parfait, André Ducharme, nous dit tout, tout, tout…

Il faut le dire, André Ducharme est franchement sympathique et généreux, des qualités que nous pensons dignes de mention ici. Cette fois, l’humoriste et animateur a accepté de répondre à toutes nos questions sur Un souper presque parfait, une émission présentée les soirs de semaine à V, que nous affectionnons particulièrement depuis ses débuts il y a sept ans. Quand le narrateur de l’émission répond à toutes ces questions qui nous ont un jour traversé l’esprit, le résultat est plutôt intéressant!

Le fonctionnement

Qui détermine du choix des thématiques/semaines spéciales?
Un souper presque parfait est un concept original anglais, Come dine with me. Avec ce concept vient une liste de semaines thématiques et spéciales. Le diffuseur, V, peut donc aller chercher des idées dans cette liste, et aussi suggérer d’autres concepts. Mais, essentiellement, c’est le diffuseur qui décide.

Comment le choix des candidats est-il fait pour une même semaine (personnalité? sexe? Âge?)?
Il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte. Le premier facteur étant la proximité géographique, car les participants ne peuvent pas être trop éloignés les uns des autres afin de faciliter les tournages. Ils doivent aussi avoir de fortes personnalités, car sinon, ils risqueraient de devenir trop timides ou effacés en situation de tournage. Pour le reste, idéalement, on réunit 5 personnalités différentes. Mais on ne peut jamais prévoir ce qui va arriver.

Est-ce qu’il y a parfois de la censure sur les propos des candidats, outre pour les sacres récurrents?
Au départ, à cause de l’heure de diffusion de l’émission, on doit donc enlever les conversations les plus crues. On doit aussi enlever toutes les répliques qui pourraient créer des problèmes légaux (ex : quelqu’un qui dirait : « mon voisin fume du pot sur son balcon tous les soirs »). Depuis deux ans, les sacres sont « beepés ».

La petite histoire d’Un souper presque parfait

Quelle est la chose la plus folle qui est arrivée en 7 ans?
Un participant a fait fondre les armoires de cuisine en ayant laissé une friteuse en dessous. Le problème, c’est qu’il avait emprunté la cuisine d’un ami.

Quel est le plat le plus étrange qui a été servi?
Une soupe à la tortue. Ça se mange de la soupe à la tortue, mais celle-là n’était vraiment pas réussie.

Parlez-nous d’un évènement loufoque que vous n’avez pu montrer à la télévision.
On montre tout ce qui est montrable!

Parlez-nous de la fois où vous avez le plus ri en faisant la narration d’un épisode.
Les préparations ratées me font toujours rire. Je pense à Philippe, un participant qui ne savait pas vraiment cuisiner et qui avait organisé un souper avec thématique Pillsbury. 6 ans plus tard, j’en entends encore parler plusieurs fois par semaine.

Quel est l’évènement/le comportement le plus étrange dont vous avez été témoin durant le tournage de l’émission?
Deux participants ne s’aimaient vraiment pas. Le dernier soir, un des deux décide de péter continuellement à table en direction de l’autre. Ce qui est franchement ridicule et enfantin. On me demande encore souvent pourquoi ce participant avait été choisi. Et je réponds toujours que s’il avait pété devant nos recherchistes, il n’aurait pas été choisi.

Est-ce qu’Un souper presque parfait a permis de former des couples?
Plusieurs. Parfois pendant la semaine, mais souvent par la suite. Les participants sont membres d’une page privée Facebook, et organisent des évènements, auxquels je participe à l’occasion. Des couples se sont aussi formés lors de ces soirées. De mémoire, quatre ou cinq couples durent encore. Dont un, formé lors d’une semaine Halloween il y a trois ans, qui vient d’avoir un bébé au printemps dernier.

Quelles sont les erreurs de français les plus fréquentes que font les candidats à l’oral?
Une pétoncle est notre champion toutes catégories. Mais j’aime bien le « tiramitsou », qui est certes bon deuxième.

Quelle est la note la plus basse qui a été octroyée?
De mémoire : 12.

Un souper presque parfait selon André Ducharme

Si vous deviez participer à Un souper presque parfait, quels seraient les trois mets que vous cuisineriez?
Salade betterave et chèvre en entrée. Joues de veau au plat principal (ou cioppino, bouillabaisse italienne). Mi-cuit au chocolat avec coulis de framboises au dessert.

Aimez-vous cuisiner au quotidien?
Pas vraiment. J’aime cuisiner la fin de semaine en prenant plusieurs heures à préparer mon repas. Incluant l’achat de mes produits, de mes vins. Bref, la journée y passe presque.

Quelle recette cuisinée par un candidat n’auriez-vous jamais accepté de manger, même sous le coup de la torture?
La soupe à la tortue. Je mangerais de la soupe à la tortue, mais pas celle-là.

Quel(le) est le ou la candidat(e) qui vous a le plus marqué?
C’est difficile de répondre, car j’ai lié des liens avec plusieurs participants que je revois. Je dois répondre Serge Woltz, qui a participé trois fois, et gagné la semaine des meilleures notes. Il m’a un jour invité à manger chez lui, assisté de deux autres participants aux fourneaux. Un repas extraordinaire. J’ajouterais Nancy Bergeron qui est la grande responsable des activités sociales des participants. C’est grâce à elle si ce groupe est si lié. Presque 450 participants font partie du groupe.

Quel met cuisiné par un candidat vous a donné envie de le refaire à la maison?
J’ai fait plusieurs plats de participants. Crevettes au pernod, ceviche de pétoncles, plusieurs recettes de tartares, joues de veau braisées.

Quel(s) artiste(s) aimeriez-vous voir participer à Un souper presque parfait?
Nous aurons une semaine artistes de V cet automne. Alors je vais répondre Joël Legendre, Annie-Soleil Proteau, Ben Gagnon, Marie-Soleil Dion et Patrick Langlois.

Quelle thématique (semaine spéciale) vous a allumé le plus jusqu’à maintenant?
J’adore la thématique « Cuisines du monde » avec cinq participants d’origines différentes. Nous la faisons maintenant chaque année.

Quelle est la chose la plus pertinente que vous avez apprise en travaillant sur Un souper presque parfait?
J’ai appris à ne pas juger les gens. J’ai beaucoup de respect pour nos participants, y compris ceux qui vivent des soirées plus difficiles. Je sais à quel point ce qu’on leur demande n’est pas évident. Et, oui, je cuisine beaucoup mieux qu’avant.

La dernière question qu’on se pose, c’est « à quand Un souper presque parfait spécial RBO ». Avouez que ce serait incroyable! Toutefois, il semble que nous ayons aussi eu la réponse à cette question, et malheureusement, cela n’arrivera pas…

USPP_RBO_2

USPP_RBO

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net