Crise sur les plateaux de tournage des séries Ruptures et Blue Moon

,

C’est toute une saga qui se produit en ce moment sur les plateaux de tournage des séries télévisées Ruptures et Blue Moon produites par Aetios, la maison de production de Fabienne Larouche.  

Vendredi dernier, on apprenait que les techniciens de l’AQTIS avaient décidé d’arrêter de travailler sur les plateaux en raison de conditions de travail extrêmement difficiles. Le catalyseur de ce débrayage aurait été l’accident d’un des leurs, l’aide-cantinier Carl Shunamon. Il était chargé de livrer sur le plateau de tournage deux collations et un dîner. Il aurait fait un accident de voiture, dans l’exercice de ses fonctions, en frappant un muret de béton dans le tunnel Ville-Marie à Montréal.

Pour justifier l’arrêt de travail, l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS) indique que ses travailleurs ne reçoivent pas à temps le plan de travail journalier, ce qui fait qu’il ne leur est pas possible de faire la préparation requise. De plus, le rythme de travail absolument effréné de ces tournages, jumelé à des conditions comme l’absence de climatisation dans un cas, de toilettes chimiques dans l’autre, l’absence de MEDIC sur un plateau où se déroulent des cascades, ont fait déborder le vase.

Voilà que dimanche, l’AQTIS annonçait par voie de communiqué le décès de Carl Shunamon. Une enquête allait être ouverte. La nouvelle avait d’ailleurs été reprise, à juste titre, par plusieurs médias. Mais, coup de théâtre, il s’agissait en fait d’une erreur de la part de l’AQTIS. L’aide-cantinier repose toujours dans le coma, mais il n’est pas décédé. On peut comprendre le choc et la colère des proches et de la famille de voir cette fausseté colportée dans les médias durant le long week-end.

Sur la page Facebook de l’AQTIS, le directeur général Jean-Claude Rocheleau s’exprime : « L’AQTIS présente ses excuses les plus sincères à tous pour avoir annoncé, sur la foi d’une information inexacte qui lui a été transmise supposée digne de foi, le décès de Carl Shunamon et d’en avoir relayé la diffusion sur Internet. Nous sommes immensément désolés de la peine causée à ses proches et offrons toute notre solidarité pour les moments difficiles qu’ils traversent. »

Rupture doit prendre l’affiche à l’hiver 2016 sur ICI Radio-Canada. La série, réalisée par Mariloup Wolfe, mettra en vedette Mélissa Désormeaux-Poulin, Isabel Richer, Vincent-Guillaume Otis, Sylvie Léonard, Steve Gendron, Normand D’Amour, Dominique Laniel, Guillaume Lemay-Thivierge et Catherine Trudeau. Il y sera question de droit de la famille.

Blue Moon, une réalisation de Yves-Christian Fournier, sera diffusée en 2016 en exclusivité sur le Club Illico de Vidéotron. Karine Vanasse tient la vedette du projet qui est décrit ainsi : « L’intrigue […] gravite autour du personnage Justine Laurier (Karine Vanasse), qui participe à une mission de l’armée canadienne en Afrique lorsqu’elle apprend le décès accidentel de son père. Ce dernier lui lègue son entreprise, Blue Moon, une firme de sécurité privée qui réalise de nombreux mandats pour les agences gouvernementales. L’entreprise est en pleine expansion et l’argent liquide circule à flots. La vie de Justine prend alors un tournant inattendu… et fort dangereux. »

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.