Les Foo Fighters sabotent une manifestation homophobe

,

Dave Grohl et son groupe sont descendus dans les rues du Kansas vendredi, là où ils donnaient un concert, dans un camion noir et ont dansé au vu et au su de tous sur la chanson « Never Gonna Give You Up » de Rick Astley en plein coeur d’une manifestation anti-lesbienne, gai, bisexuel, transgenre ou queer.

Les musiciens brandissaient une pancarte sur laquelle était inscrit : « Never Gonna Give You Up » et s’esclaffaient : « Vous avez encore été rickrollé ». Le terme « Rickroll » est né en 2007 alors que des gens en encourageaient d’autres à cliquer sur des liens qui les menaient, sans le savoir, vers le célèbre vidéoclip de Rick Astley. Une manière de « troller », en somme.

Vous pouvez voir plus bas sur cette page des images de ce geste noble (et coloré!) qui a fait vibrer la toile à l’échelle mondiale cette fin de semaine.

Mentionnons que la vidéo en question a été vue par plus de 4,2 millions de personnes jusqu’à maintenant.

Beaucoup d’images et de vidéos ont circulé sur le web comme toutes les personnes présentes se sont empressées de capter la scène avec la caméra de leur cellulaire.

 

#Repost @sprintcenter ・・・ @foofighters taking the party to the streets in front of @sprintcenter tonight.

Une vidéo publiée par PBR Big Sky (@pbrbigskykc) le

Ce n’est pas la première fois que les Foo Fighters s’en prennent aux partisans de la Westboro Baptist Church. En août 2011, le groupe a fait le même genre de sortie publique. Ils étaient alors déguisés en cowboys (presque pas reconnaissables) et ont chanté une chanson country qui disait entre autres « Think I’m in the mood for some hot-man muffins ».

À ce moment, Dave Grohl s’est permis une déclaration devant les manifestants enragés : « Que Dieu bénisse l’Amérique! Ça en prend de toutes les sortes! Je m’en fous que vous soyez noir ou blanc, mauve ou vert, que vous soyez un Pennsylvanien ou un Transylvanien, Lady Gaga ou Lady Antebellum, des hommes aimant des femmes et des femmes aimant des hommes ou des hommes aimant des hommes et des femmes aimant des femmes. »

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net