Gala Hommage à François Pérusse : Un succès sur toute la ligne

,

Tous les Québécois nés dans les années 1980, ou au début des années 1990 font partie de cette « génération Pérusse ». Ils n’arrivaient pas à retenir les grandes dates importantes pour leurs examens d’histoire, mais savaient (et savent toujours pour la plupart d’ailleurs) d’innombrables capsules de Pérusse par coeur.

Voyez en images tous les personnages de Pérusse ici.

Les fans de l’univers éclaté de l’humoriste du peuple en ont eu pour leur argent lundi soir à Montréal alors que d’innombrables comédiens et humoristes ont foulé la scène de la Place des Arts pour rendre hommage à un créateur exceptionnel qui a marqué bien des esprits et des coeurs au cours de ses 25 années de carrière.

Après l’arrivée de l’hommagé dans la salle, une vidéo, dans l’esprit des « intros » que l’on retrouve sur chacun des Albums du peuple, a été présentée au public, puis Vincent Vallières est venu interpréter « Snack-bar chez Raymond ».

hommageperusse_jpr_16

L’animateur de la soirée, Stéphane Bureau, a ensuite pris le contrôle des festivités, introduisant les uns après les autres les personnages loufoques et colorés issus de l’univers de Pérusse.

Le public a eu la chance de découvrir en chair et en os des légendes comme Tristan Direct, Louis Paul Fafard Allard, M. Whoknows et le gars qui magasine. Le choix des comédiens pour chacun de ces personnages mythiques était parfait. On n’aurait pu, par exemple, imaginer meilleur interprète que France Castel pour jouer l’animatrice de Sexe-Conseil, et Olivier Martineau est tout simplement stupéfiant dans le rôle du chanteur Rodrigue, qui doit se produire dans des bars miteux devant un public inattentif.

Bien qu’on n’a pas pu passer à travers toute l’oeuvre de Pérusse en quelques heures, on s’est intéressé aux éléments les plus importants, et on n’a pas oublié les classiques indémodables de l’humoriste, dont « Aimez-vous ça les clémentines? », « Heille p’tit cerveau, p’tit cerveau » et « 1, 2,1, 2 patate poil ».

Ginet Robidoux, le personnage de reporter de Jacques Chevalier, a aussi fait un retour remarqué sur scène lundi soir. Sa présence, qui en a certainement rendu plus d’un mélancolique de ce personnage attachant qui aimait la controverse, était là pour souligner la collaboration de Pérusse à Taquinons la planète au début des années 1990.

hommageperusse_jpr_13

Anaïs Favron et Normand Brathwaite, qui ont tous deux collaboré avec Pérusse à la radio, ont ensuite servi un bien-cuit à l’hommagé, avant de laisser la place à Rachid Badouri, déguisé en son père, qui est, à son tour, venu complimenter l’humoriste.

hommageperusse_jpr_14

hommageperusse_jpr_15

La soirée s’est terminée sur un medley de classiques musicaux du répertoire de Pérusse entrecoupés par des capsules vidéos dans lesquelles des amis et collègues confiaient leur amour pour cet homme, qu’ils décrivent comme un ermite dont « la poésie puissante touche la folie ».

François est finalement monté sur scène pour remercier ses fans et les nombreux artistes qui ont collaboré à l’élaboration de ce grand spectacle.

Nous vous conseillons vivement l’écoute de ce gala mémorable, qui sera disponible sur Illico dès mardi; une belle réussite.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net