FEQ 2015 : Patrice Michaud, charismatique et attachant

,
FEQ_Logo
Festival d'été de Québec

Le chanteur d’origine gaspésienne a complètement habité et illuminé la Scène Loto-Québec du Festival d’été de Québec ce soir, pendant une heure, devant une foule conquise d’avance. Un pur moment de bonheur.

« J’en ai vu, j’en ai vu des spectacles ici, sur la scène la plus cool du Festival d’été de Québec. Mais chaque fois, c’est ici que je voulais être » a lancé d’entrée de jeu Patrice Michaud aux festivaliers nombreux qui peuplaient ce soir le Parc de la Francophonie.

J'en ai vu des shows au Pigeonnier du #FEQ. Ce soir, c'est moi. Le rêve devient réalité à 20h, laisse faire ta chaise,t'en auras pas besoin.

Puis, il a entamé le premier titre de son nouvel album, « Des Cowboys, des Indiens », les guitares ont éclaté dans nos oreilles, le bonheur et le beau temps étaient au rendez-vous. Avouant ensuite faire partie de la confrérie des « hommes qui dansent mal », il a invité ses trois musiciens et la foule à l’accompagner dans quelques pas d’une danse pour le moins amusante. Le parc s’est transformé en piste de danse pour l’occasion alors que le chanteur interprétait « On fait comme si », tiré de son album Le triangle des Bermudes.

« Je cours après Marie », titre accrocheur au possible, a suivi. L’auteur-compositeur-interprète entrecoupe chacune de ses interprétations de monologues drôles et pertinents, bien que ceux-ci peuvent paraître un tantinet trop longs pour le format festival. « M’espères-tu ? », « Deux lignes rouges », « Le feu de chaque jour », ont été offertes avec une énergie contagieuse. Pascale Picard s’est ensuite invitée sur la scène avec son ami pour nous offrir un duo sur « Encore et encore » de Francis Cabrel. Moment fort. Elle est restée sur scène, le « Vallières orchestra » s’est amené pour une finale rock’n roll sur « Le crash du concorde » mixée avec du Elvis, des Beatles et « Johnny Be Good ». Quelle bête de scène ce Michaud!

« Ce qu’on ressent dans ce festival, c’est le coeur et le coeur, c’est vous », s’est exclamé Michaud qui est resté pour un rappel avec son succès « Mécaniques générales ». Il a ensuite quitté la scène devant des milliers d’adeptes séduits. Merci pour ce charmant moment Monsieur Michaud!

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net