FEQ 2015 : Claude Bégin envoûtant

,
FEQ_Logo
Festival d'été de Québec

L’auteur-compositeur-interprète a servi à ses fans réunis à la Place D’Youville la plupart des chansons qui se retrouvent sur son premier album solo.

Accompagné par Karim Ouellet à la guitare et par sa soeur à la voix, le chanteur originaire de Québec a donné une performance honnête. Il a enchaîné les pistes « Des coeurs par la tête »,« Les magiciens »,« Au 1036 », « Au pays des manettes », « Le vrai visage » avant d’entamer son plus grand succès « Avant de disparaître ».

Le chanteur a remercié la foule de s’être déplacée, une foule qui était très dispersée au départ, mais qui a fini par s’accroître jusqu’à devenir plutôt dense. L’auteur-compositeur-interprète a parlé d’une fête familiale, et a salué son fils dans la première rangée, qui regardait son papa avec admiration.

Le chanteur en a profité pour inviter sur la scène son ami et collaborateur du groupe de rap Accrophone et ils ont interprété ensemble l’une de leurs chansons. Il a laissé ses fidèles sous une version acoustique de « Avant de disparaître », précisant qu’il n’avait pas l’habitude de jouer ses propres chansons à la guitare, mais qu’il tentait de s’améliorer en ce sens.

La voix n’était pas toujours juste, mais le coeur y était certainement, et le charme aussi. Claude Bégin a envoûté le public du Festival d’été de Québec jeudi et on lui souhaite de se retrouver un jour sur la grande scène.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net