Patrick Huard nous donne des nouvelles fraîches de Bon Cop, Bad Cop 2

,

Rencontré hier dans le cadre de la sortie de la comédie québécois Ego trip, Patrick Huard a fait le point sur les derniers développements de la suite de la populaire comédie de 2006.

« Normalement, on tournerait en octobre », nous a d’abord dit l’acteur et réalisateur derrière l’un des plus grands succès populaires du cinéma québécois.

« On est à quelques jours, quelques heures, de dire qu’on est capable de tourner à l’automne. Il faut juste que les derniers trucs se mettent en place, et là, on sera prêt à commencer », ajoute-t-il.

Patrick Huard travaille sur les textes du nouveau film depuis maintenant plusieurs mois. « Je suis vraiment très content du résultat, mais je suis en travail constant dessus. Je le lâcherai pas jusqu’à la dernière journée de tournage. C’est un des avantages d’être sur le plateau tous les jours. Si une ligne ne sonne pas bien, on la réécrit », révèle-t-il en précisant que cette forme de réécriture improvisatrice a été beaucoup employé lors du tournage du premier opus.

« Je vais tout réécrire, tous les dialogues, probablement deux ou trois fois d’ici à ce qu’on tourne », ajoute-t-il. « Quand je vais voir qui on va caster, je vais découvrir leur musique personnelle et je vais écrire en fonction de ça. Après, il va y avoir une lecture en équipe et là les acteurs vont commencer à incarner les personnages, et ça se peut que je leur donne alors un autre niveau de langage que ce que j’avais prévu. Il y a toujours du travail à faire. On essaie toujours de rendre ça le plus fluide et le plus réaliste possible. »

« Le casting va commencer tranquillement dans les prochaines semaines, et normalement à partir du 15 août, on devrait être en mode préproduction. »

Bon Cop, Bad Cop 2 est un film très attendu du public. Après le succès impressionnant du premier volet – qui a récolté 10 644 655 $ au Québec seulement -, il est évident que les spectateurs ont de grosses attentes et que les risques de décevoir l’auditoire sont d’autant plus grands. Mais Patrick Haurd n’est pas plus inquiet pour ce film que pour les autres projets dans lesquels il est impliqué. « Il y a toujours une pression. Il faut toujours être conscient qu’on ne travaille pas avec le l’argent privé, on a une responsabilité sociale. C’est l’argent du public. On a la responsabilité de livrer le meilleur film possible. Il devrait, oui, avoir plus d’argent d’investi dans le cinéma, mais il faut aussi qu’on livre la marchandise. »

Voici le synopsis officiel de Bon Cop, Bad Cop 2 : Six ans sont passés depuis la spectaculaire rencontre entre Martin Ward et David Bouchard. Les deux hommes sont restés amis, mais le temps a fait son oeuvre et ils ne se sont pas parlé depuis presque un an. La vie passe vite et beaucoup de choses ont changé tandis que d’autres… pas du tout. Dans ce deuxième chapitre, Ward et Bouchard doivent affronter un important réseau de vol de véhicules qui s’avère être une opération terroriste.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net