Spécial 30 anecdotes de Retour vers le futur pour ses 30 ans

,

Le film Back to the Future a 30 ans aujourd’hui et en l’honneur de son anniversaire nous avons répertorié 30 anecdotes sur la franchise de Robert Zemeckis.

Doc & Marty took us on an adventure of a lifetime 30 years ago today. Happy Anniversary, #BackToTheFuture! #BTTF2015 http://t.co/IykDKZxBOd

  • Le scénario a été rejeté 40 fois avant qu’il soit finalement approuvé.
  • L’idée de Back to the Future est venue à Robert Zemeckis et Bob Gale alors qu’ils se demandaient comment aurait pu se dérouler leur rencontre avec leurs propres parents.
  • Le PDG de Universal à l’époque, Sid Sheinberg, n’était pas d’accord avec le titre Back to the Future, insistant sur le fait que personne n’irait voir un film avec le mot « futur » dans le titre. Il a envoyé un mémo à Robert Zemeckis à ce sujet, précisant qu’il préférait que le film s’intitule Spaceman From Pluto. Steven Spielberg, qui était producteur exécutif du film, a répondu à Sheinberg qu’il avait trouvé sa blague très drôle. Le directeur de Universal, trop fier pour admettre qu’il était sérieux à Spielberg, a décidé de ne pas modifier le titre.
  • Sid Sheinberg a, par contre, demandé que plusieurs changements soient apportés au film. D’abord, le Professor Brown est devenu le Doc Brown, le singe que devait avoir le Doc comme animal de compagnie est devenu un chien appelé Einstein et il a insisté pour que le nom de la mère de Marty soit Lorraine, comme sa femme.
  • Bob Gale et Robert Zemeckis ont reçu une lettre après la parution du film en 1985 de John DeLorean qui les remerciait d’avoir utilisé sa voiture dans leur film.
delorean
© Universal Pictures
  • Après la sortie du film, des ensembles spéciaux avaient été mis en vente afin que les propriétaires de DeLorean puissent faire ressembler leur voiture à la machine à voyager dans le temps du film.
  • Michael J. Fox a toujours été le premier choix pour le rôle de Marty, mais il n’était pas disponible lors du début du tournage de Back to the Future, dû à un conflit d’horaire avec la série télévisée Family Ties. Zemeckis et Bob Gale ont donc décidé d’engager Eric Stoltz parce qu’ils avaient aimé sa performance dans le film Mask. Ils ont tourné quelques scènes avec lui, mais se sont rapidement rendus compte qu’ils avaient besoin de J. Fox pour que le film soit aussi efficace qu’ils l’auraient espéré. Le studio Fox a finalement  fait quelques changements à l’horaire de Michael J. Fox afin que ce dernier puisse travailler sur les deux projets en même temps.
  • On a demandé au chanteur pop canadien Corey Hart de faire des tests pour le rôle de Marty.
  • Christopher Lloyd a souvent déclaré en entrevue qu’il lui arrive de tomber sur Back to the Future en zappant et que, souvent, il s’assoie et l’écoute, même s’il l’a vu des centaines de fois.
  • Christopher Lloyd a toujours dit qu’il aurait aimé faire un autre film de la série dans lequel Doc et Marty voyageraient dans la Rome Antique.
  • Les répliques célèbres de Biff « Make like a tree and get outta here » et « Butthead » (« Tu fais comme dans l’infanterie et tu te casses ailleurs » et « Banane » en français) ont été improvisées sur le moment par l’acteur Thomas F. Wilson.
biff
© Universal Pictures
  • Tim Robbins a été considéré pour le rôle de Biff Tannen.
  • Claudia Wells, qui incarnait Jennifer Parker dans Back to the Future, a laissé sa place à Elisabeth Shue dans les deux suites quand sa mère a été diagnostiquée du cancer.
  • Le musicien Mark Campbell chantait à la place de Michael J. Fox dans le film. Dans le générique, le chanteur en question est identifié comme Marty McFly.
  • Les parties du scénario qui parlent du Président Ronald Reagan ont dû être approuvées par la Maison-Blanche pour qu’elle s’assure qu’elles n’étaient pas offensantes pour le président. Les producteurs étaient inquiets de la réaction de Reagan lorsqu’il découvrirait les célèbres répliques du Doc « Reagan? The actor? » (…) « Then who’s vice president? Jerry Lewis? » (…) « I suppose Jane Wyman is the First Lady! », mais le président a, semble-t-il, beaucoup apprécié l’humour de Zemeckis.
  • Robert Zemeckis a été particulièrement surpris lorsqu’il a découvert la différence de grandeur entre Christopher Lloyd et Michael J. Fox; Fox mesure 5’4 et Lloyd est 6’1. Pour ne pas que le public remarque la différence de taille, Zemeckis a souvent filmé les deux acteurs debout dans le même plan, mais à des profondeurs de champ différentes. Quand il y avait des gros plans obligatoires, Lloyd devait se pencher afin d’apparaître dans l’image.
backtothefuture
© Universal Pictures
  • Neil Canton a offert le rôle du Doc Brown à Christopher Lloyd après que les deux hommes aient collaboré sur The Adventures of Buckaroo Banzai Across the 8th Dimension (1984). Lloyd a d’abord refusé l’offre du producteur, mais sa femme l’a finalement convaincu d’accepter.
  • John Lithgow, Dudley Moore et Jeff Goldblum ont tous été considérés pour le rôle du Doc Brown.
  • Quand Robert Zemeckis a tenté de vendre le film à un studio au début des années 1980, il s’est entretenu avec Disney, mais la compagnie a refusé de le distribuer en prétextant que l’histoire d’une mère qui tombe amoureuse de son fils était trop risquée pour un film sous leur bannière.
  • Per Welinder a agi pour le film en tant que doublure des scènes de skateboard de Marty.
  • Christopher Lloyd s’est inspiré du physicien Albert Einstein et du chef d’orchestre Leopold Stokowski pour construire son personnage du Doc Brown.
  • Il n’y a que 32 effets spéciaux dans tout le film.
  • Dans l’une des premières versions du scénario, le nom de famille de Marty était McDermott, mais il y avait trop de syllabes. Zemeckis a alors proposé le nom de McFly.
  • Dans la version française (et québécoise) du film, Marty McFly est appelé Pierre Cardin au lieu de Calvin Klein, et dans la version espagnole, il est nommé Levi’s Strauss.
  • Pendant le tournage de Used Cars en 1980, Zemeckis et Gale avaient un assistant qui s’appelait Marty. Ils ont utilisé son nom pour le donner au protagoniste de Back to the Future.
  • En 2010, lors d’une entrevue au Today Show, Michael J. Fox a déclaré qu’il y avait encore des étrangers qui l’appelaient McFly constamment. Fox a dit que l’endroit le plus inusité où on l’avait interpelé avec ce pseudonyme était dans une jungle profonde en Asie du Sud, située entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya oriental. Un groupe de moines bouddhistes passait par là et l’un d’entre eux l’a regardé et a dit : « Marty McFly! ».
  • Le film Back to the Future a remporté l’Oscar des meilleurs effets sonores en 1986.
  • Le film avait un budget de 19 millions $ et a cumulé 381 millions $ à travers le monde.
  • Le générique de Back to the Future est un hommage appuyé au film The Time Machine (1960) de George Pal.
  • La maison fictive d’Emmett Brown est en fait la Gamble House, un monument historique national aux États-Unis.
GambleHouse
© Universal Pictures
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net