La même formule gagnante mais améliorée pour Les Chefs! La brigade

,

Quand Radio-Canada a annoncé que la populaire émission serait revue et corrigée, certains ont craint que les changements apportés aient raison de l’efficacité de la formule gagnante de Les Chefs, mais, après avoir visionné le premier épisode la nouvelle mouture, je dois vous rassurer, les modifications ne sont pas immenses, mais elles sont certainement pertinentes.

Plutôt que les douze chefs qui s’affrontent dans des épreuves individuelles, l’équipe de production de l’émission a décidé d’apporter quelques améliorations à la série de télé-réalité afin que l’expérience ressemble davantage à la vraie vie dans une cuisine de restaurant.

Deux brigades portant des tabliers de couleurs différentes – blancs et noirs – s’opposent donc en réalisant trois plats (entrée, repas principal, dessert) inspirés des spécialités de grands chefs de renommée mondiale qui ont influencé la cuisine d’ici. Un chef de brigade sera nommé à chaque épisode parmi les six aspirants. Chaque semaine, la personnalité du milieu culinaire duquel les candidats devront s’inspirer sera choisie par un invité, qui fera office de juge, aux côtés des deux nouveaux experts permanents, Anne Desjardins et Stéphane Modat.

Lors du premier épisode, qui sera diffusé lundi prochain le 29 juin 2015, le chef invité sera Martin Juneau, propriétaire du restaurant Pastaga – vins nature à Montréal, et celui dont les participants devront s’inspirer sera Pol Martin, « celui qui a fait entrer la cuisine française classique dans les chaumières québécoises ». Pol Martin a publié un nombre incommensurable de livres de recettes de cuisine, certains se retrouvent peut-être d’ailleurs dans votre bibliothèque personnelle ou celle de votre mère.

Un autre des changements importants apportés à l’émission est le nouveau remplacement de l’animatrice. Julie Bélanger a été à la tête de l’émission Les Chefs pendant trois ans avant d’être remplacée par Élyse Marquis, qui animait en collaboration avec Daniel Vézina depuis 2010. Vézina et Marquis ont quitté le bateau, laissant place à Chantal Fontaine, copropriétaire du restaurant Accords avec Guy A. Lepage et ancienne animatrice du magazine de service Par dessus le marché.

Bien que nous ayons encore droit à ces regards longs et lourds qui nous mettent en haleine d’une nouvelle qui tarde à venir (la chose devenue un classique de l’émission Les Chefs avec les années), Fontaine fait preuve d’une compétence et d’une justesse dans ses commentaires que les autres animatrices n’ont pas eus nécessairement instinctivement. On sent qu’elle connaît la cuisine et ses techniques, et qu’elle peut être un complément pertinent aux juges qui commenteront en direct (comme les trois chefs précédents en avaient pris l’habitude) le travail des douze aspirants-chefs.

Le « salon » des aspirants a aussi été modifié. Comme l’épreuve des « duels » – qui s’appellent maintenant « Le défi ultime » – se déroule désormais dans la cuisine et non pas dans une autre pièce, le salon couvre maintenant l’espace occupé par les duels et, ce faisant, devient beaucoup plus vaste.

Bien que la liste des modifications semble grande, le format est tellement similaire que nous avons cette impression réconfortante de retrouver un classique de nos étés québécois… mais amélioré. Quoi demander de mieux?

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.