Joël Legendre prêt à faire son retour après une période tumultueuse

,

L’animateur et comédien a fait son retour à la vie publique lors de l’émission dominicale de Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain. Il affirme avoir vécu « l’horreur » et avoir pensé au suicide.

Après avoir commis un acte indécent dans un parc public, Joël Legendre a fait les frais d’un article incendiaire dans un quotidien montréalais, ce qui n’a pas manqué de faire parler partout au Québec. Pour cette raison, l’animateur et comédien a décidé de prendre du recul, de se retirer du milieu artistique pendant un moment, pour le bien de sa famille.

Après trois mois d’absence, voilà qu’il faisait son retour devant les caméras ce soir, dans l’émission dominicale de Pénélope et Jean-Luc Mongrain, une apparition qui était certainement très attendue, des adeptes comme des détracteurs de l’artiste. Il s’est présenté souriant, mais a avoué d’emblée être très nerveux et émotif. Il a d’ailleurs eu les yeux dans l’eau dès les premières minutes de son intervention. Parlant des événements, il avoue que « c’est un choc ». Mais une démarche l’amène sur le plateau : « Pour moi, c’est une page du chapitre qui se termine ce soir. Quand ça arrive, c’est un choc, une angoisse qui est là, jour et nuit, et un moment donné, tu choisis de te punir ou de te reconstruire. Moi j’ai choisi de me reconstruire. Je ne suis pas sorti de cela, mais les assises sont assez solides pour revenir à ce métier que j’adore. »

Alors que Pénélope le questionne sur les raisons qui l’ont amené à mentir en premier lieu, lorsque confronté à la démarche de la journaliste, Legendre explique : « Mon réflexe est de mentir, car je suis en compagnie de mes trois enfants dans la voiture… Oui, j’ai menti pour protéger ma famille et mon intégrité de père. »

Puis, Jean-Luc Mongrain ose poser la question qui brûle toutes les lèvres : « Qu’est-ce qui amène un gars à poser un geste comme ça? » Legendre entreprend alors d’expliquer qu’il a inconsciemment commis un suicide personnel : « J’ai été en thérapie et j’ai voulu comprendre moi aussi pourquoi j’avais fait cela ». L’artiste explique avoir vécu de l’intimidation pendant une grande partie de sa vie. Comme il ne vivait plus cette intimidation dans son quotidien de comédien et d’acteur et que sa vie était devenue plutôt lumineuse, il s’est inconsciemment placé dans une situation d’ombre qui pouvait le ramener dans cet état négatif. « J’ai failli, c’est tout », confie-t-il.

Puis, Pénélope lui demande d’expliquer ce qui s’est passé dans les trois jours entre la rencontre avec la journaliste et ce moment où il avoue avoir menti sur les réseaux sociaux : « C’est l’horreur, c’est toujours hésiter entre est-ce que la vie vaut la peine d’être vécue ou si cette souffrance que je vis est trop forte, est-ce que je mets fin à cette vie-là? J’ai pensé à ça [le suicide]. Mais ce qui m’a ramené, c’est mon fils qui a déjà connu l’abandon. Hé wo, tu n’iras pas abandonner cet enfant-là une deuxième fois. Tu n’as pas le droit en tant que père et amoureux de les abandonner. Et c’est là que j’ai commencé ma thérapie et j’ai commencé à retrouver cette part de lumière. »

Quant à son retour à la vie publique, Legendre se dit prêt. L’animatrice le questionne alors sur son retour éventuel dans le Bye Bye :  « Je serais heureux d’en faire partie du Bye Bye. […] Si ça se produit, je ne pourrai pas me permettre de parodier tout le monde et ne pas parodier l’affaire Legendre. ». Puis, les deux animateurs ont laissé la parole à Joël Legendre qui avait un mot pour le public : « Je veux les remercier. Chaque fois que j’ai vu des vedettes parler de ça, je trouvais ça cliché, mais si vous saviez tous les mots, comment ça fait du bien quand on lit ça, sur la rue, je n’ai jamais eu aucun mauvais commentaire et dans les premières semaines, c’était incroyable parce que les gens ne savaient pas quoi me dire, alors ça faisait juste avancer, ça me serrait fort fort et ça partait. C’était incroyable. Ça me touche parce que c’est de la reconnaissance et j’en ai un petit peu besoin. Les gens extraordinaires, c’est vous les gens du public. »

À ceux qui ne peuvent lui pardonner, le comédien avoue comprendre leur réaction, mais leur dit néanmoins : « Le pardon est possible et je suis en train de le faire avec tous les acteurs qui ont fait partie de ce scénario. Je veux pardonner à ceux qui m’ont fait vivre ça, c’est clair que je veux pardonner sinon je ne serai pas un être humain épanoui. »

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net