Gala Artis 2015 : Résumé de la soirée et les photos

,

La 30e édition du Gala Artis a eu lieu dimanche le 26 avril dernier en direct de la Place des Arts, à Montréal.

2 000 personnes du public et 800 artistes et membres de l’industrie se sont entassés dans la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts pour assister à l’édition 2015 du Gala Artis.

 

Le gala a débuté avec une version québécoise des Sacrifiés de Sylvester Stallone. De célèbres personnages de la télé québécois – anciens et actuels – ont tenté de sauver un groupe de spectateurs du gala qui ont été fait prisonniers par de dangereux criminels. Jeanne Biron d’Unité 9, Ti-Brin de Passe-Partout, Éric Chicoine de Watatatow, Benoît Chartier de 19-2, Méo des Boys, Martin Matte, qui fait ce qu’il veut parce qu’il est Martin Matte, le capitaine Charles Patenaude de Dans une galaxie près de chez vous et même Lyne La Pas fine des Invincibles.

Une ouverture digne d’Hollywood, fait par Les Satiriques. Définitivement, l’une des meilleures introductions des 30 dernières années.

Charles Lafortune a mentionné les acteurs qui ont joué dans les émissions jeunesse à trente ans, dont lui-même dans Watatow.

Macha Grenon et Sophie Lorain ont présenté le premier prix de la soirée, soit Premier rôle féminin dans une comédie. Julie LeBreton a remporté le trophée pour son rôle dans Les beaux malaises. « Merci à Martin d’avoir créé cette fabuleuse Julie. À cause de toi tout le public a l’impression que je suis sympathique et calme, alors que ce n’est pas ça du tout », a-t-elle déclaré sur scène. Du côté masculin, Martin Matte a remporté l’Artis pour un rôle qu’il s’est lui-même créé dans Les beaux malaises. Il a remercié ses collègues comédiens ainsi que Francis Leclerc à la réalisation, François Avard pour la révision des textes ainsi qu’à toute l’équipe technique.

Denis Bouchard et Anne-France Goldwater ont ensuite présenté le prix du meilleur animateur d’émissions d’affaires publiques. Les nominés ont été dévoilés par Camille, une enfant de huit ans, qui a sa propre émission – Camille raconte – sur ICI tou.tv. Denis Lévesque a remporté les honneurs ou, comme le dit Camille « a reçu un beau collant dans son cahier ». M. Lévesque a remercié sa femme et a salué sa mère.

Philippe Laprise est ensuite monté sur scène pour recevoir le trophée du meilleur artiste dans une émission jeunesse. Il a offert son soutien aux professeurs qui sont présentement en moyens de pression pour les coupures qui ont lieu dans le milieu de l’éducation présentement.

Les filles de l’ancien SNL Québec sont venues présenter le prix du meilleur animateur d’émissions de variétés ou de divertissement. Elles ont introduit, à leur façon, chacun des finalistes. Éric Salvail a remporté le trophée pour son travail sur Ce soir tout est permis et Les recettes pompettes.

Kevin Bazinet, celui qui a été nommé la plus grande voix du Québec il y a deux semaines, a, par la suite, chanté Sky Full of Stars de Coldplay sur des images des gagnants des personnalités féminines et masculines de l’année des 30 dernières années.

Marie-Ève (qui a un chat qui s’appelle Claude Legault), la grande gagnante du concours « Et, le gagnant est … Présenté par Tim Hortons », a remis le trophée du meilleur animateur d’émissions de service à Gino Chouinard de Salut, Bonjour.

Zineb El Rhazoui du Charlie Hebdo, qui avait fait un passage remarqué à Tout le monde en parle il y a quelques semaines, est arrivée sur scène sous une pluie d’applaudissements. Elle a présenté le trophée Artis dans la catégorie Meilleur animateur de bulletins de nouvelles. Pierre Bruneau de TVA Nouvelles a remporté la prestigieuse récompense.

Karine Vanasse et Sébastien Delorme ont ensuite monté les marches de la Place des Arts pour présenter les interprètes féminines et masculins dans une télé série. Marina Orsini a été sacrée meilleure actrice pour son rôle de Suzie Lambert dans Lance et compte alors que Claude Legault a remporté le pendant masculin du prix pour son personnage de Benoît Chartier dans 19-2. Ce dernier a salué ses deux familles qu’il quitte; celle de Un sur deux et celle de 19-2.

François Pérusse a ensuite fait une version La voix de sa P’tite chambre qu’il fait sur les ondes de RDS.  L’humoriste a ensuite été invité à présenter le prix du meilleur animateur de magazines culturels et talk-shows. Éric Salvail, ému, a été sacré gagnant dans cette catégorie.

Charles Lafortune a révélé que pendant l’émission Les 400 coups, son numéro de téléphone avait été dévoilé à la télé. Pour se venger, l’animateur a divulgué le numéro de cellulaire de Philippe Bond en direct. La suite de l’histoire à suivre bientôt…

Guy Nadon a par la suite remporté le trophée du meilleur acteur dans un téléroman québécois alors que Guylaine Tremblay a été nommée meilleure actrice dans un téléroman pour son rôle de Marie Lamontagne dans Unité 9, une émission suivie par plus de deux millions de personnes chaque semaine. La comédienne a demandé au public d’être patient envers son personnage : « Marie a été victime d’inceste et ces personnes-là n’ont que le silence pour se protéger », a-t-elle lancé, visiblement affectée par la thématique.

En venant chercher son prix pour meilleur animateur d’émissions de sport, Dave Morissette a mentionné la victoire des Canadiens.

Les animateurs de jeux en nomination ont rencontré le psychologue d’Unité 9 « parce qu’ils se posent beaucoup de questions ». Guy Jodoin a remporté l’Artis pour son animation du Tricheur.

Ariane Moffatt a ensuite interprété sa chanson De mort à vivant tirée de son album 22h22.

Marina Orsini est venue présenter la personnalité masculine de l’année : Claude Legault. « Ma tante trouvait que j’étais bizarre, a-t-il dit pendant son discours. Je pouvais m’émerveiller pendant des heures devant un arbre… Recevoir une bourrée d’amour comme celle-là, c’est assez extraordinaire! Merci! »

Xavier Dolan a présenté l’Artis de la personnalité féminine de l’année : Guylaine Tremblay. « Je suis terriblement honorée et émue de recevoir ce prix » a déclaré la vainqueure.

Voici la liste complète des nommés et des gagnants dans chacune des catégories :

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE BULLETINS DE NOUVELLES

  • Pierre Bruneau (TVA Nouvelles)
  • Céline Galipeau (Le Téléjournal)
  • Pascale Nadeau (Le Téléjournal)
  • Patrice Roy (Le Téléjournal)
  • Sophie Thibault (TVA Nouvelles)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS D’AFFAIRES PUBLIQUES

  • Mario Dumont (Mario Dumont)
  • Anne-Marie Dussault (24/60)
  • Alain Gravel (Enquête)
  • Denis Lévesque (Denis Lévesque)
  • Charles Tisseyre (Découverte)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SERVICES

  • Marie-Claude Barrette (Deux filles le matin)
  • Gino Chouinard (Salut, Bonjour !)
  • Pierre Craig (La Facture)
  • Denis Gagné (L’épicerie)
  • Ricardo Larrivée (Ricardo)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE VARIÉTÉS OU DE DIVERTISSEMENT

  • France Beaudoin (En direct de l’univers)
  • Jean-René Dufort (Infoman)
  • Charles Lafortune (La Voix)
  • Patrice L’Ecuyer (Un air de famille, Prière de ne pas envoyer de fleurs)
  • Éric Salvail (Ce soir tout est permis, Les recettes pompettes)

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE MAGAZINES CULTURELS ET TALK-SHOWS

  • Julie Bélanger (Ça finit bien la semaine)
  • Guy A. Lepage (Tout le monde en parle)
  • Claude Meunier (Ti-Mé show)
  • André Robitaille (Les enfants de la télé)
  • Éric Salvail (En mode Salvail)

RÔLE MASCULIN / COMÉDIES QUÉBÉCOISES

  • Réal Bossé (LOL :-))
  • Daniel Brière (Les Parent)
  • Martin Matte (Les beaux malaises)
  • Martin Petit (Les pêcheurs)
  • Sugar Sammy (Ces gars-là)

RÔLE FÉMININ / COMÉDIES QUÉBÉCOISES

  • Anne Casabonne (Complexe G)
  • Édith Cochrane (Complexe G)
  • Anne Dorval (Les Parent)
  • Julie Le Breton (Les beaux malaises)
  • Sonia Vachon (Complexe G)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE JEUX

  • Jean-François Baril (La Guerre des clans)
  • Alexandre Barrette (Atomes crochus, Taxi payant)
  • Guy Jodoin (Le Tricheur)
  • Patrice L’Ecuyer (L’union fait la force, Des squelettes dans le placard)
  • Julie Snyder (Le Banquier)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SPORT

  • Alain Crête (Le hockey des Canadiens)
  • Pierre Houde (Le hockey des Canadiens, Le Grand Prix de
    Formule 1)
  • Stéphane Langdeau (L’Antichambre)
  • Chantal Machabée (L’Antichambre, Hockey 360)
  • Dave Morissette (Dave Morissette en direct)

RÔLE MASCULIN / TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES

  • Réal Bossé (19-2)
  • Denis Bouchard (Toute la vérité)
  • Éric Bruneau (Mensonges, Toute la vérité)
  • Claude Legault (Un sur 2, 19-2)
  • Marc Messier (Lance et compte)

RÔLE FÉMININ / TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES

  • Céline Bonnier (Un sur 2)
  • Hélène Florent (Toute la vérité)
  • Julie Le Breton (Toute la vérité)
  • Marina Orsini (Lance et compte)
  • Julie Perreault (19-2)

RÔLE MASCULIN / TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS

  • Gabriel Arcand (Au secours de Béatrice)
  • Paul Doucet (Unité 9)
  • Luc Guérin (Unité 9)
  • Guy Nadon (O’)
  • François Papineau (Unité 9)

RÔLE FÉMININ / TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS

  • Marie-Thérèse Fortin (Mémoires vives)
  • Macha Grenon (Nouvelle adresse)
  • Ève Landry (Unité 9)
  • Sophie Lorain (Au secours de Béatrice)
  • Guylaine Tremblay (Unité 9)

ARTISTE D’ÉMISSIONS JEUNESSE

  • Stéphane Bellavance (Arrange-toi avec ça)
  • Yan England (L’appart du 5e)
  • Pierre Hébert (VRAK la vie)
  • Sarah-Jeanne Labrosse (L’appart du 5e, Le chalet)
  • Philippe Laprise (VRAK la vie)

PERSONNALITÉ FÉMININE DE L’ANNÉE

  • Anne Dorval
  • Julie Le Breton
  • Sophie Lorain
  • Julie Snyder
  • Guylaine Tremblay

PERSONNALITÉ MASCULINE DE L’ANNÉE

  • Charles Lafortune
  • Claude Legault
  • Guy A. Lepage
  • Martin Matte
  • Éric Salvail
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net