Entrevue : Aurélie Laflamme – Les pieds sur Terre : L’armée d’Aurélie

,

L’une des plus grandes pressions sur les épaules de la production est celle de plaire à une armée de jeunes filles, fans de la série Aurélie Laflamme, qui ne pardonneront que très peu d’altérations à cette histoire qui les a accompagnées au fil de leur propre adolescence.

« L’armée d’Aurélie, c’est un élément majeur. Je n’avais pas réalisé son importance avant un certain meeting dans lequel je mentionnais qu’on pourrait peut-être altérer une scène en particulier, dit d’abord le réalisateur Nicolas Monette. India m’a montré les posts Facebook et j’ai compris à ce moment-là la passion de l’armée d’Aurélie. Ensuite, chaque fois qu’un membre de l’équipe me questionnait sur quelque chose, je lui montrais la page Facebook. David Lahaye (NDLR : il incarne le professeur de français d’Aurélie) a été le premier à qui je l’ai dit parce qu’il me proposait des changements à son personnage. Je lui ai expliqué qu’il fallait faire très attention parce que sinon on allait se faire poursuivre par une féroce armée de jeunes filles enragées. »

India Desjardins explique ensuite que cette scène en question, dont parle le réalisateur Nicolas Monette, est celle « du baiser de Musique Plus » au cours de laquelle l’héroïne paraît embrasser son meilleur ami en direct à la télé (que son copain écoute à ce moment-là), mais il ne s’agit que d’un problème de perspective. « Je n’aurais pas pu ne pas mettre cette scène dans le film parce que les fans ne me l’auraient jamais pardonné. Le réalisateur me disait « oui mais Musique Plus, ça n’existe plus, qu’est-ce qu’on fait? Par quoi on le transforme? » « Non, tu ne comprends pas LA scène de Musique Plus, tout le monde me la demande et ça ne peut pas changer. »

L’auteure et scénariste avoue avoir voulu être le plus près de l’histoire originale possible. « C’est certain que pour passer de 1000 pages à 100 pages, il faut faire des choix déchirants. J’ai dû entre autres faire quelques modifications dans la relation entre Tommy et Aurélie pour que ça fonctionne cinématographiquement. J’ai gardé l’esprit, j’ai gardé la scène finale, mais j’ai dû faire des petites altérations parce que sinon on aurait dit que le film se terminait en plein milieu. Mais toutes les scènes que les fans aimaient sont dans le film. »

Marianne Verville, l’actrice principale, a aussi été influencée par l’armée d’Aurélie. « J’étais un peu stressée au départ. J’avais peur de ne pas retrouver le personnage. C’est une crainte que j’ai eue d’ailleurs quelques jours avant le début du tournage. J’ai même appelé India pour lui avouer que je ne savais pas si j’allais être à la hauteur pour les jeunes. Elle m’a dit de ne pas m’inquiéter, que Aurélie c’était moi. Elle m’a rassurée. »

La comédienne nous mentionne également que Lou-Pascal Tremblay, l’interprète de Tommy, le meilleur ami de gars d’Aurélie, a été surpris lorsqu’il a découvert l’onde de choc que provoquait cette armée. « Il ne pensait pas que c’était aussi attendu. Les jeunes filles avaient vraiment hâte de voir à quoi ressemblerait leur Tommy. Et en fait c’est bien de ne pas savoir quelle est la force de frappe de l’armée d’Aurélie, ainsi tu te mets beaucoup moins de pression sur les épaules. »

tommy
© Téléfiction Distribution

Comme le personnage de Tommy n’avait jamais été dépeint au cinéma, les fans attendaient de pied ferme l’acteur choisi pour l’incarner. La chimie entre Aurélie et lui est aussi d’une importance cruciale. À ce point de vue, la comédienne rassure les fans. « Des fois dans le film, Lou-Pascal me regardait avec les yeux de Tommy et moi je le regardais avec les yeux d’Aurélie. Je le remarque maintenant. Il y a des scènes où la chimie est tellement incroyable. C’était nos personnages qui étaient là, ce n’était pas nous. Et c’est assez rare que ça m’arrive ça en jouant, et pourtant dans ce film-là, il y a des moments où c’était vraiment Aurélie qui était là. Quand on finissait de tourner ces scènes-là, il y a avait toujours une espèce de vibe bizarre, c’était vraiment étrange, surtout l’une des dernières scènes. »

Aurélie Laflamme – Les pieds sur Terre prend l’affiche sur plus de soixante-cinq écrans à travers la province dès vendredi.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Critique et journaliste depuis sept ans pour le site Cinoche.com, elle est maintenant mûre pour ce nouveau défi de rédactrice en chef qui l'attend avec Showbizz.net. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée Maude), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots avec ses lecteurs, tous médiums confondus.