Mon ex à moi : Extase télévisuelle!

,

La nouvelle production originale de Séries + dépeint les aventures d’Amélie qui perd les pédales lorsque son ex décide de mettre fin à leur relation.

Hier, je suis tombée en amour… en amour avec une série télé québécoise. Mon ex à moi est exactement ce dont Séries + avait besoin pour rallier de nouveaux adeptes, j’irais même jusqu’à dire qu’elle est ce dont la télévision québécoise avait besoin. Je m’emporte? Peut-être un peu, oui, mais cette émission rafraîchissante comble une carence dont souffrait le petit écran, cette comédie romantique, intelligente et sexy, mérite que je m’emporte… et que j’abandonne ainsi toute rationalité.

Cette émission rafraîchissante comble une carence dont souffrait le petit écran, cette comédie romantique, intelligente et sexy, mérite que je m’emporte… et que j’abandonne ainsi toute rationalité.

L’équipe d’auteures et de script-éditrices a fait un travail exceptionnel pour amener les jeunes femmes (entendons-nous la série s’adresse principalement aux romantiques qui se permettent encore de croire aux princes charmants – et même à celles qui ne s’allouent plus le droit de considérer ces utopies de petites filles, mais pas aux garçons sans empathie qui ne verront dans l’héroïne qu’une névrosée – ce qu’elle est un peu, il faut quand même l’avouer) à s’attacher et à s’identifier à leurs personnages colorés et inspirants. L’idéatrice Emilie Fanning mérite nombre de compliments pour avoir mené ce projet à bon port.

Sophie Desmarais dans le rôle principal est époustouflante. Même si son alter ego dépasse parfois les limites de l’entendement avec son obsession intarissable pour son ex-petit ami, on aime Amélie dès les premières secondes. Quand elle s’adresse à nous d’un regard franc à la caméra, on a envie de la suivre dans ses lubies et de la consoler du mal incessant dont elle est victime. La plus grande découverte de cette distribution toute étoile est certainement Catherine Paquin-Béchard. La jeune actrice, qui a joué des rôles plus secondaires jusqu’à maintenant au petit comme au grand écran, brille dans cette nouvelle série. Son personnage naïf, drôle et fondamentalement optimiste nous transmet sa joie de vive dès les premiers instants. Les quelques comédiens masculins, dont Jean-François Nadeau, Mickaël Gouin, Maxime LeFlaguais et Sébastien Huberdeau, font également un excellent boulot de séduction. Chacun d’eux campe un personnage très différent qui vient consolider la réussite de la production.

002monexamoi004
© Série +

La réalisation de Miryam Bouchard et Pierre Théorêt est dans le même esprit que l’univers narratif de la série; à la fois spontanée et vraie, éclatée et rigoureuse. La cinématographie très ludique et lumineuse s’avère également digne de mention, tout comme la direction artistique qui se distingue de par son audace et son caractère (d’ailleurs, permettez-moi ce commentaire : mais qu’est-ce que ce casque équestre que porte – trop souvent – Desmarais?).

Vous aurez compris que je suis en pâmoison devant cette nouvelle série télévisée qui sera présentée sur les ondes de Séries + dès le 1er avril.

Vraiment, les filles, ne manquez Mon ex à moi, c’est extatique!

… Oui, Mon ex à moi est peut-être un peu prévisible, et elle se plante, sans s’en cacher, très solidement dans le cliché de la comédie romantique/chicklit… mais, ça marche! Les textes sont fabuleux, finement affutés, et les acteurs, comme les réalisateurs, sont admirables. Donc, même si on sait dès le premier épisode que l’héroïne terminera la série avec celui qu’elle décrit comme son meilleur ami (à noter que je n’ai vu que quatre épisodes et donc que je suis dans la pure présomption, mais, tsé…), on a envie de suivre chacun des épisodes assidument pour découvrir dans quel nouveau pétrin Amélie s’embourbera. Vraiment, les filles, ne manquez Mon ex à moi, c’est extatique !

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net