Télé-Québec débranche SNL Québec

,

Les producteurs tentent de vendre le concept à une autre chaîne.

La Presse a appris que Télé-Québec a décidé vendredi après-midi de ne pas renouveler une nouvelle saison de l’émission à sketches SNL Québec, inspirée du format original américain américain Saturday Night Live. Des budgets de programmation rétrécis seraient à l’origine de cette décision crève-coeur. « Financièrement, c’est impossible pour nous de renouveler SNL Québec. Ce n’est pas une question d’appréciation du produit. Nous n’aurions pas pu obtenir la même qualité d’émission avec moins d’argent », a déclaré Jasmine Goupil, porte-parole de Télé-Québec.

L’émission, qui attirait en moyenne 264 000 personnes le samedi soir, a fait l’un de ses moins bons scores il y a deux semaines alors que les comédiens-maison recevaient Charles Lafortune. Seulement 182 000 spectateurs étaient au rendez-vous. Les critiques de cet épisode étaient d’ailleurs plutôt tièdes. Hugo Dumas affirme même que « Charles Lafortune a hérité de textes qui auraient presque tous été recalés à l’École nationale de l’humour ».

L’actrice Guylaine Tremblay pilotera donc le dernier épisode de SNL Québec le samedi 21 mars à 21 h. Il reste quand même encore de l’espoir pour l’émission à sketches. Dès le départ, son positionnement dans la grille horaire de Télé-Québec était plutôt inusité. On aurait bien vu SNL Québec à V, par exemple, qui a pris l’habitude d’adapter des concepts étrangers pour en faire des succès au Québec, mais à Télé-Québec, une chaîne aux vocations éducatives et culturelles, SNL faisait pratiquement figure d’intrus.

Et si jamais il s’agit vraiment de la mort de SNL, ce concept nous aura au moins permis de découvrir Phil Roy, Pier-Luc Funk, Mathieu Quesnel, Virginie Fortin, Léane Labrèche-Dor et Katherine Levac, six jeunes artistes multi-disciplinaires qu’on a aimés dès les premières lignes.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.