Que sont-ils devenus? Spécial Le Club des 100 watts

,
quesontilsdevenus_2
Que sont-ils devenus?

Interdit aux adultes!

Si vous avez dans la trentaine aujourd’hui, vous êtes certainement de cette génération qui a grandi avec l’émission Le Club des 100 Watts animée par Marc-André Coallier et présentée sur les ondes de Radio-Québec (maintenant Télé-Québec). J’en suis assurément!

L’émission, dont le slogan était « Interdit aux adultes », est culte dans notre paysage télévisuel québécois et en a marqué plus d’un. Il était pratiquement inconcevable de ne pas être devant notre téléviseur à 17 h 30 les soirs de semaine pour voir l’animateur accueillir avec enthousiasme des personnalités colorées et intéressantes et donner sa poignée de main unique qui se terminait par le mime du sport préféré de l’invité.

Malheureusement, les traces de cette émission sont peu nombreuses aujourd’hui. Elle n’a jamais été lancée sur DVD et les fragments qui en restent sur le web sont infimes.

J’ai malgré tout pensé vous faire vivre un retour nostalgique dans cette belle époque d’insouciance où les poignées de main de Marc-André, les solutions grotesques du prof bof, les enjeux des jeunes adolescents et les sketchs avec Snoro menteur, Marie-Denise et Ben Bibeau étaient la panacée.

Bon retour dans le temps, d’abord avec la chanson thème de l’émission, « Allume tes 100 watts », interprétée par Alain Couture, qui est devenu quelques années plus tard le chanteur du Mercedes Band avec Jean-Marc Parent dans l’heure JMP.

La terre va sauter
Ses heures sont comptées
Attendez-vous que le monde éclate
Pour vous brancher ?

L’animateur

Depuis qu’il a animé notre jeunesse, de 1988 à 1994, avec Le Club des 100 watts, Marc-André Coallier a diversifié sa feuille de route. Il est notamment le directeur artistique du Théâtre de la Marjolaine à Eastman. Il a été collaborateur à Salut Bonjour Week-end. Il anime depuis 2012 l’émission Libre-Service sur les ondes de MaTV, la chaîne qui a remplacé Vox. Revoyons ensemble un extrait de l’animation que faisait M. Coallier aux 100 watts, cette fois avec comme invitée une très très jeune Vanessa Paradis. Wow!

Les sketchs

Mon préféré, c’était le prof Bof, parce que les enfants, le prof Bof, c’est c’est c’est c’est c’est « un rough and tough ». Personnifié par le désormais célèbre Marc Labrèche, ce personnage coloré, éclaté, proposait des solutions loufoques aux problèmes des pré-ados. Depuis, Marc Labrèche a une carrière extraordinaire, à la fois au cinéma et à la télévision, notamment avec La fin du monde est à 7h, 3600 secondes d’extase et Le coeur a ses raisons. Déjà à l’époque des 100 watts, on pouvait voir qu’il était dans une classe à part. Le voici à nouveau, pour notre plus grand plaisir.

Jean-Guy Bouchard incarne le vendeur Snoro menteur dans les sketchs, en plus de jouer le très malpropre Ti-Oui, membre de la famille Vachon. Depuis, il a une carrière très active. Difficile de tout nommer, mais on se souvient notamment de lui pour son rôle de Pit dans la série Laura Cadieux. Il est en ce moment au cinéma dans le film Le Scaphandrier. En 2014, il a complété une maîtrise en théâtre colombien à l’UQAM.

Parmi les plus célèbres à avoir joué dans les sketchs des 100 watts, on peut aussi nommer Guylaine Tremblay, Claude Legault, Benoît Brière, Bernard Fortin et Luc Guérin. Inutile de revoir leur CV, puisque leur travail est bien connu.

Les dramatiques

Quantité d’acteurs et d’actrice sont passés par les dramatiques des 100 watts. On pense à Annie Major-Matte, Jessica Barker, Vincent Lemay-Thivierge, Tobie Pelletier, Antoine Mongrain.

Annie Major-Matte est maintenant une interprète et pianiste. Elle a lancé trois albums en carrière. Jessica Barker a une carrière d’actrice très active. On l’a vue dernièrement dans 30 vies. Elle a également publié un livre de cuisine intitulé Deux folles et un fouet. Vincent Lemay-Thivierge est aussi un touche à tout. Il est à la fois comédien, chanteur et intervenant en politique. Il a fait beaucoup de spectacles avec son groupe Les Belvédères en plus de proposer un album solo en 2010. Dernièrement, il était candidat dans St-Jérôme pour le parti politique Québec solidaire. Tobie Pelletier, qui était le sexe-symbole des pré-adolescentes de l’époque des 100 watts, a fait beaucoup d’émissions jeunesse notamment Charamoule, Les intrépides, Zap et Ramdam. Plus récemment, sa binette vous dira quelque chose puisqu’on le voit dans les publicités de Vidéotron. Antoine Mongrain a un beau parcours également. Récemment, on a pu le voir dans Destinées et Toute la vérité. Étrangement, il coanime Libre-Service avec Marc-André Coallier à MaTV.

Les vidéos lipsync

Tous les vendredis, on avait droit à des concours vidéos de lipsyncs que les téléspectateurs pouvaient soumettre. C’est là que Karine Vanasse a fait son premier passage dans nos écrans. Malheureusement, la vidéo est introuvable. J’aurais vraiment aimé vous la présenter. Mais je vous en propose une autre, histoire de vous faire sourire.

J’espère que vous avez apprécié ce petit retour en arrière. À la prochaine les 100 watts!

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net