Plus de 400 000 pour Ces gars-là et Recettes pompettes

,

433 000 personnes ont écouté Ces gars là et 474 000 ont regardé Les recettes pompettes lundi soir lors de leur première respective.

recettespompettes_logo

Comme Éric Salvail avait dépassé le million de spectateurs avec Ce soir tout est permis, j’avoue que je croyais que son nouveau concept, Les recettes pompettes, attirerait davantage l’attention qu’il l’a fait hier soir. C’est moins d’un demi-million de curieux qui étaient devant leur téléviseur hier pour regarder le premier épisode durant laquelle Salvail recevait Lise Dion qui a, entre autres, démontré son agilité poitrinaire.

Comme l’idée est géniale et que le résultat est désopilant, nous ne sommes pas inquiets quant à l’avenir de l’émission et sommes persuadés qu’elle sera visionnée puis revisionnée sur le web. Vous pouvez d’ailleurs voir l’émission, si vous l’avez manqué, sur le site officiel de V.

cesgarslalogo

Ces gars-là, qui avait une moyenne de cotes d’écoute de 500 000 auditeurs à sa première saison, arrive avec un résultat semblable pour sa deuxième mouture avec 433 000 téléspectateurs à son premier épisode de l’année, selon les données relevées par la firme Numéris. Comme l’émission fait probablement partie des séries qui sont visionnées en différé sur internet vu le public cible visé, en plein dans l’âge qui ne consomme plus la télévision en direct, le 433 000 personnes représente probablement un nombre bien noble pour ce genre de série humoristique cinglante. Vous pouvez voir ou revoir Ces gars-là ici.

Le même soir à la même heure, 779 000 ont écouté L’auberge du chien noir à Radio-Canada et 1 278 000 personnes étaient syntonisées sur TVA pour un nouvel épisode du téléroman Yamaska. Sans avoir besoin d’expliquer en long et en large, on comprend rapidement que ces deux dernières émissions, qui sont sur la même case horaire que Ces gars-là et Recettes pompettes, s’adresse à un public beaucoup plus enclin à écouter une émission au moment où elle est diffusée, et que donc les données préliminaires d’auditoire en sont affectées.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net