Photos du lancement de Lance et compte – La finale

,

Les comédiens étaient réunis au Cinéma Excentris aujourd’hui pour la présentation des deux premiers épisodes de la nouvelle série aux gens de la presse.

Voyez la galerie d’images de cet évènement plus bas.

Le premier épisode de Lance et compte (fait cocasse : la série s’appelle Cogne et gagne en France) a été diffusé le 9 septembre 1989 sur Radio-Canada. Depuis, la série de Réjean Tremblay a engendré neuf saisons, dont la plus récente est sur le point de commencer cet hiver sur les ondes de TVA. Lance et compte – La finale qui, comme son nom l’indique, devrait être la conclusion des aventures du National de Québec, met toujours en vedette Marc Messier dans le rôle de Marc Gagnon, Marina Orsini dans celui de Suzie et Carl Marotte sous les traits de Pierre Lambert.

Le premier opus de cette nouvelle mouture sera diffusé le 12 janvier à 21h. Dans cet épisode, on y retrouve Suzie et Marc qui tentent d’avoir un enfant par fécondation in vitro. C’est toujours la chicane entre Pierre et Marc, qui ne se parlent plus. Guy Lambert vient de signer un nouveau contrat avec le National : 12 ans pour un montant de 100 M $. On constate l’arrivée d’un nouveau joueur vedette au sein de l’équipe, ce qui ne fait pas l’affaire de Marc Gagnon. Philippe Lalumière vit une période difficile à la suite d’une rupture amoureuse. Pierre Lambert et Cathou sont toujours en amour, mais Marc met en garde Cathou que son poste est en péril en raison de sa relation avec Pierre.

La huitième saison de Lance et compte, intitulée Lance et compte: La déchirure, avait attiré en moyenne un auditoire de 1 004 000 téléspectateurs par semaine. On peut donc s’attendre à des cotes d’écoute semblables pour ce nouveau rendez-vous du lundi soir.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.